Je te fiche mon billet de ma mauvaise humeur ! La chute de notre civilisation ?

Y a-t-il une chute de notre civilisation ? Le monde ne tourne pas rond. Il contourne l’aspect positif de notre connaissance. Il est sujet à diverse polémique, la chute de notre civilisation est peut-être proche.

 Le monde ne tourne pas rond. Il contourne l’aspect positif de notre connaissance. Il est sujet à diverse polémique, la chute de notre civilisation est peut-être proche.

 Nous essayons de donner de l’amour à toute personne sur cette terre, mais qu’en font-ils ? Ils la détruisent tous les jours, pas simplement l’écologie ; mais des désirs malfaisants, comme en 1940 le nazisme conquérant, l’abjection de tous les mots, le racisme, l’antisémitisme et les autres.

 Nous avons les complotistes venus d’ailleurs, ils excellent dans le mensonge (Fake New), dans la prise du pouvoir, donnant de la voix. Si nous ouvrons bien grand nos yeux, nous pouvons voir que le « Peuple français » a  accouché de monstres, L’extrême gauche, l’extrême droite, les religieux de la politique, les anarchistes ; leurs buts sont de conquérir le pouvoir. De le déstabiliser.

 Vous allez me dire, ils y en avaient bien avant cette période ! Je vous l’accorde, mais pas aussi tentaculaire.

 Le Français manifeste, presque tous les jours, contre tout, contre rien, comme ça pour embêter le monde ! D’autre part, pour la prétendue « dictature sanitaire » mise en place Macron.

 Avez-vous vu ces pancartes avec « Non au pass nazitaire » « pays de Pasteur, pas de passpeur ». Très populaire en ce moment certains n’ont pas hésité à afficher des « étoiles jaunes », symboles de la persécution des juifs et des crimes nazis, ou à comparer l’extension du pass sanitaire, à la Shoah. Qui on le rappelle, a vu mourir six millions de Juifs. 

« Fausse pandémie, vraie dictature », ou « je ne suis pas un QR code », pouvait-on lire sur des pancartes. (Libération)

 En tant que simple citoyen, nous devons posséder le sens des responsabilités. Nous pouvons être contre certaines mesures, mais dire que nous sommes en dictature et faire des comparaisons avec a Shoah, c’est franchir toutes les limites de la morale.

 « Les larmes me sont venues »

Surtout, au cœur des nombreuses réactions politiques, une vidéo est devenue particulièrement virale. Durant un peu moins d’une minute, on y voit Joseph Szwarc, un rescapé de 94 ans de la rafle du Vél-d’Hiv, exprimer son dégoût à la suite des parallèles faits par certains antivax durant les manifestations du week-end. « Vous ne pouvez imaginer à quel point j’ai été touché », a-t-il expliqué dimanche lors des commémorations à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites, en montrant un dessin d’une étoile jaune avec comme inscription « sans vaccin » utilisé la veille par des manifestants. « Les larmes me sont venues, je l’ai portée, l’étoile, moi, je sais ce que c’est, je l’ai dans ma chair encore », a-t-il poursuivi.

 Les Français ne supportent pas le pouvoir, ils le méprisent, le détestent. Néanmoins, il aime les Zozos, qui promettent le paradis.

Il aime qu’on lui donne du désir, du rêve, et de l’argent ; surtout l’envie de foutre tous les politiques dehors.

Il aime Zemmour et le déteste le lendemain, comment comprendre ce qui est incompréhensible. Par contre, il n’aime plus Emmanuel Macron, juge qu’il a cassé la « Boutique politique » de la France, en pulvérisant la gauche et la droite, car le pauvre pékin n’a plus de repères.

 Des confrontations qui bouleversent la société française. Le rationnel ou la dialectique du raisonnement quiconque se perd dans les méandres de personnes qui se dispersent. Cela ne fait pas avancer la société française, il la contraint à une mort de la civilisation, de notre civilisation.

 Avançons ensemble, au plus vite, la main dans la main…

 http://www.leseum.com/la-nasa-predit-la-fin-de-notre-civilisation-une-catastrophe-difficilement-evitable/

 Bon dimanche à vous tous !

Dimanche 25 juillet 2021

Jean Olmini

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.