Je te fiche mon billet de ma mauvaise humeur ! Rouen, catastrophe industrielle

Un incendie particulièrement impressionnant et spectaculaire ; d'une virulence rare qui s'est déclarée jeudi vers 2 h 40 dans l'usine Lubrizol à Rouen en Seine-Maritime. Heureusement, aucune victime n’est à déplorer. Conséquences sanitaires et écologiques de cet accident industriel, et surtout la dangerosité du site.

Un incendie particulièrement impressionnant et spectaculaire ; d'une virulence rare qui s'est déclarée jeudi vers 2 h 40 dans l'usine Lubrizol à Rouen en Seine-Maritime.

Heureusement, aucune victime n’est à déplorer. Des inquiétudes des Rouennais, en même temps qu’un désarroi subsiste sur les conséquences sanitaires et écologiques de cet accident industriel, et surtout la dangerosité du site.

Site industriel classé Seveso catégorie seuil haut, (comme 700 autres en France), fabrique et commercialise des additifs qui servent à enrichir les huiles, les carburants ou les peintures industrielles. Créée en 1954 sur les bords de Seine, elle emploie environ 400 salariés.

Les mesures mises en place par les autorités, ont recommandé jeudi matin aux habitants « de ne pas s’exposer inutilement aux fumées et de rester à l’intérieur autant que possible ».
La directive Seveso impose une série de mesures destinées à prévenir les accidents et les actes de malveillance sur les sites sensibles.

Une cellule de crise a été mise en place à la préfecture qui a déclenché des sirènes d’alerte dans plusieurs communes pour prévenir les habitants. Plusieurs établissements accueillant du public ont été fermés, comme les établissements scolaires (écoles, collèges, lycées) et les crèches à Rouen et dans onze autres communes avoisinantes. Les maisons de retraite ont fait l’objet d’une mesure de confinement.

Nous pouvons qu’être abasourdi de l’ampleur de ces explosions et incendies des sites dits Seveso, et comprendre la suspicion des habitants.
De là, à lire, n’importe quoi sur les réseaux sociaux, dont certaines personnes écrivent des contre-vérités, et peuvent provoquer des peurs inutiles. Notamment dire que l’explosion est due à un acte de terrorisme, que l’État cache la vérité aux citoyens.

Malheureusement en Midi Pyrénées, nous avons fait la triste expérience à Toulouse, 21 septembre 2001, l’explosion de nitrate d'ammonium sur le site AZF à Toulouse, entraînaient la mort de 31 personnes, faisaient environ 2 500 blessés et de lourds dégâts matériels.
L’instrumentalisation de la société du site industriel, des représentants de l’État, à des fins détournées pour éviter la responsabilité de chacun. D’ailleurs toujours en procédure depuis 2001.

Il est flagrant que ces sites Seveso sont très dangereux pour la population en conséquence sur le plan écologique.
Nous pouvons nous demander et poser la question, pourquoi ces sites et ont l’aval des autorités compétentes, notamment les représentants de l’État, elles sont autorisées à s’installer toujours près des agglomérations. Pour ceux qui sont là depuis des années, ces derniers pourraient déménager ailleurs avec l’aide de l’État.
Dans tous les cas, cela soulève de nombreux doutes quant à la sécurité effective des sites industriels dangereux. Le risque zéro n'existe pas !

Aujourd’hui, les autorités ont conseillé jeudi matin aux habitants « de ne pas s’exposer inutilement aux fumées et de rester à l’intérieur autant que possible ».
Le préfet a annoncé la mise en place du plan Polmar pour contrer les risques de pollution de la Seine. Il a aussi demandé dans un communiqué aux agriculteurs de "ne pas récolter leurs productions", de rentrer leurs animaux et de ne pas laisser ces derniers mangers des aliments souillés par la suie. Aux particuliers : il leur a été conseillé "de ne pas consommer de légumes et fruits du jardin qui ne pourraient être épluchés ou lavés de façon approfondie".

Espérons que personnes ne soient atteintes dans les années à venir par certains troubles avec des effets plus insidieux, après des années, voire plusieurs années, après la fin de l’exposition.

 https://www.bing.com/videos/search?q=explosion+%c3%a0+rouen+&view=detail&mid=F1E11282BEB18D22FF46F1E11282BEB18D22FF46&FORM=VIRE

 Bon dimanche à vous tous.

Jean Olmini

Le 29septembre 2019

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.