STOP AND GO !

Le traitement de « LA PANDÉMIE PAR LES NULS » ...

 En résumé, voici l’idée du "STOP AND GO" :

- le confinement est (partiellement) levé, mais
- on ne fait rien de plus que maintenant : pas de test systématique, pas d’isolement des porteurs du virus, pas (ou peu) de masque (même dans le métro)
- conséquence attendue : la pandémie reprend « un peu » (!!!), le nombre de contaminés augmente à nouveau ainsi que les décès correspondants (actuellement, 0,5% des contaminés décèdent)…
- mais comme on est très malin, on appuie « à temps » sur le bouton STOP… Entendez : on re-confine provisoirement juste avant que les services de réanimation ne saturent à nouveau !

C'est ce qu'ont expliqué les média. Voir par exemple l'article de France Info  qui propose le graphique ci-dessous :

Une équipe de l\'Imperial College a proposé un modèle pour gérer au mieux la fréquentation hospitalière britannique dans cette épidémie. Le nombre de cas hebdomadaires en soins intensifs apparaît en orange, l\'intensité des mesures sanitaires apparaît en bleu. 

Résultat attendu illustré par ce graphique : une succession de pics de mortalité, de hauteur moindre que les décès actuels, certes… et étalés dans le temps : du coup ça se verra moins !

Petit problème...

Quand on intègre le nombre de morts successifs produits par cette stratégie, on prend peur… d’autant que cette idée géniale semble avoir germé dans le cerveau du « professeur de bio-mathématique Neil Ferguson » qui, normalement, devrait savoir calculer une intégrale.

Pour le dire simplement : pour chacun des « petits pics successifs » qui se produisent à chaque fois qu'on dit "go" jusqu'au prochain "stop",  la surface comprise entre la courbe (le pic) et l'axe horizontal représente le nombre de décès ... Le schéma ci-dessous représente ainsi une estimation du nombre de décès dans chacune des phases successives du "stop-and-go".

stopanddeces

Désolé de faire cette comptabilité macabre. Mais il faut bien... puisque cette stratégie du stop-and-go est à l'étude, faute de vouloir mettre en oeuvre les vrais moyens de lutte contre le développement de la pandémie (que tout le monde admet maintenant) : tester, isoler les porteurs du virus, maintenir des mesures de distanciation sociale, travailler sur les traitements...

Faute de quoi, la SOMME de ces surfaces (qui représente les morts cumulés au cours du temps) va littéralement exploser !

Et si on espérait atteindre, avec cette stratégie, un taux de population immunisé efficace, à savoir environ 70% de la population, ça représenterait environ 49 millions de personnes qui auraient été infectés... dont environ 0,5% décèderaient.
Bref, une paille : ça ferait 245.000 morts

Voilà un nouvel exemple de TOTALE STUPIDITÉ des décisions prises par ceux qui nous gouvernent.
Se tromper est humain, mais persévérer est diabolique.

Retour sur l’histoire...

Il ne faut pas oublier que le confinement non-sélectif s'est imposé en France parce que nous étions en situation de pénurie (pas de masque, pas de test, pas de gel, pas de traitement, pas assez de respirateurs…) et que les incompétents de notre gouvernement ont tergiversé et n'ont pas été capables ou pas voulu prendre la mesure du danger.

Pour comprendre, on peut voir comment ça s'est passé ailleurs... Corée du Sud, Allemagne, Portugal ...

20200419-statvirus-1

 Les pays qui s'en sont sorti avec le moins de morts ont TOUS adopté une autre stratégie que la nôtre.
Aussi bien l'Allemagne qui a un système de santé en meilleur état que le nôtre, que le Portugal dont le système de santé a été encore plus atteint que le nôtre par les mesures d'austérité...

Point commun de tous ces pays : un DÉPISTAGE systématique et immédiat dès les premiers cas, des mesures d'ISOLEMENT pour les personnes atteintes, un confinement moins strict mais SANS ATTENDRE pour tout le monde : le Portugal a fermé ses écoles le lendemain du 1° décès sur son territoire, avec fermeture des frontières.

Quand on compare à notre stratégie macronienne (voir ci-dessous un petit rappel historique), on comprend nos résultats déplorables.

Mais on doit maintenant s'inquiéter pour la suite : qu'il soit question d'ouvrir les écoles et de renvoyer les populations au travail alors que notre gouvernement n'a pas tiré les leçons de ses manquements : on n'est même pas sûr d'avoir des masques, on ne va pas toujours pas dépister de sorte qu'on va lancer dans la nature des porteurs du virus qui vont contaminer la SECONDE VAGUE.
Et il n'y a pas que les écoles qui posent problème.
Je connais quelqu'un qui travaille dans la tour La Marseillaise : près de 2500 personnes se répartissent en 15 ascenseurs qui desservent les 31 étages, 4 fois par jour, esquichés par paquets de 30... Le top de la sécurité.

Le gouvernement pense t'il lever les inquiétudes avec la stratégie du "STOP AND GO" ???

Pour info ci-dessous, les conditions du dé-confinement ÉNONCÉES PAR l'OMS :
• la transmission est contrôlée ;
• les systèmes de santé sont en mesure de TESTER, d'ISOLER et de TRAITER chaque cas et de retracer chaque contact ;
• les risques d'épidémies sont réduits au minimum dans des environnements particuliers comme les établissements de santé et les maisons de soins ;
• des mesures PRÉVENTIVES ont été mises en place sur les lieux de travail, dans les écoles et dans d'autres lieux publics essentiels ;
• les risques d'importation peuvent être gérés ;
• les communautés sont pleinement éduquées, engagées et habilitées à s'adapter à la nouvelle norme.

En France, on choisit de verbaliser ceux qui ne respectent pas le confinement, on ne fait pas le bilan des erreurs passées ... mieux : on les étale dans le temps avec le STOP AND GO…

C’est à en pleurer ... et je vais en rajouter une couche avec un petit rappel historique de nos incompétents


24/01/2020  -  Observation des trois premiers cas de Covid-19 en France.

29/01/2020  -  Louis Gautier, ancien secrétaire général de la Défense et de la Sécurité nationale (SGDN) S’INQUIÈTE devant la presse de l'absence de déclenchement du plan Pandémie.

30/01/2020 -  La Direction générale de la santé (DGS) DEMANDE à l’agence SPF (Santé Publique France) d’acquérir « dès que possible » 1,1 million de masques FFP2.

07/02/2020  -  NOUVELLE DEMANDE de la DGS à l’agence Santé publique France (SPF). Il s’agit cette fois d’acquérir 28,4 millions de FFP2, à travers « une procédure accélérée d’achat ». Le besoin en masques pour les seuls personnels soignants est estimé à 40 millions par semaine; pour toute la population plus de 500 millions par semaine.

12/02/2020 -  L’ACADÉMIE NATIONALE DE PHARMACIE rappelle que 80 % des principes actifs pharmaceutiques utilisés en Europe sont fabriqués hors de l’espace économique européen: « La preuve est faite une nouvelle fois que, du fait de la multiplicité des maillons de la chaîne de production, il suffit d’une catastrophe naturelle ou sanitaire, d’un événement géopolitique, d’un accident industriel, pour entraîner des ruptures d’approvisionnement pouvant conduire à priver les patients de leurs traitements, assurent les académiciens. Il faut re-localiser la production de nos matières premières pharmaceutiques. ».
Elle avait déjà alerté sur ce point stratégique en 2011, 2013 et 2018.

17/02/2020 -  Début du RASSEMBLEMENT ÉVANGÉLIQUE de l’Église Porte ouverte chrétienne à Mulhouse. Il réunit de 2 000 à 2 500 personnes jusqu’au 21 février 2020. Un millier de personnes au moins sont contaminées. Cette manifestation jouera un rôle majeur dans la propagation du virus en France après le retour des fidèles à leur domicile et provoquera un important foyer épidémique dans le département du Haut-Rhin, puis dans la région Grand Est.

22/02/2020 -  Ouverture du SALON DE L’AGRICULTURE à Paris qui accueillera jusqu'au 1er mars 483 000 visiteurs et 1050 exposants. Seul le dernier jour sera annulé.

26/02/2020 -  MATCH : OL – JUVENTUS de Turin à Lyon avec 3.000 supporteurs de Turin (région fortement impactée par la pandémie)

À ce propos, on apprend que Monsieur Jean CASTEX est nommé maintenant « Monsieur DÉ-CONFINEMENT »..
Très bien !
Question : est-ce que ce Monsieur s’est prononcé CONTRE la tenue de ce match alors qu’il était président de l'Agence nationale du Sport ? N’était-il pas concerné ?

Ce manque de clairvoyance du gouvernement ET de ce bon Monsieur est un élément de réponse à la question de l'absence de professionnalisme de ce gouvernement : extrêmement inquiétant.

L’histoire continue…

26/02/2020  -  « Nous avons débloqué les stocks stratégiques et passé en urgence une commande de masques protecteurs à destination des professionnels de santé. Santé publique France détient des stocks stratégiques importants de masques chirurgicaux. Nous n’avons pas d’inquiétude sur ce plan. Il n’y a donc pas de pénurie à redouter, CE N'EST PAS UN SUJET. » !!!

02/03/2020 -  Selon le directeur de l’OMS : « Avec des mesures précoces et agressives, les pays peuvent arrêter la transmission et sauver des vies.»

03/03/2020 -  La presse se fait l'écho de trente personnes, déclarées porteuses du virus, qui ont participé au rassemblement évangélique de près de deux mille personnes à MULHOUSE.

06/03/2020 -  Emmanuel Macron et son épouse vont au Théâtre voir la pièce "Par le bout du nez ». Selon le président, « La vie continue. Il n’y a AUCUNE RAISON de modifier nos habitudes de sortie.

10/03/2020 -  Création du Conseil Scientifique Covid-19 chargé de conseiller le président de la République

12/03/2020 -  Le premier tour des élections municipales prévu le 15 mars est MAINTENU.

J'arrête là mais l’histoire continue …
(données extraites d’un article de Wikipedia)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.