mariage catholique annulé pour cause d'impuissance à copuler

Toute la ville de Viterbo est en émoi : le mariage vient d'être refusé à deux jeunes fiancés : Les deux amoureux de Viterbo, ville d'Italie centrale à cent kilomètres au Nord de Rome,âges de 25 et 26 ans devaient se marier le 7 juin dernier; la cérémonie a été annulée au dernier instant; il est vrai qu'elle allait se dérouler à l'hôpital car quelques semaines avant le jeune homme avait été victime d'un accident de la route. Or, l'évêque de Viterbo, Lorenzo Chiarinelli est un connaisseur du droit canonique et s'est rappelé du chapitre III "les empêchements dirimants" du titre VII "Le mariage" du Livre IV La fonction de sanctification de l'Eglise. " Il se trouve qu'à la suite de son accident le jeune homme est paralysé et affligé d'impuissance sexuelle qui pourrait n'être que temporaire mais qui suffit pour considérer que s'appliquent les paragraphes 1 et 2 de l'article 1084 du Code droit canonique : § 1. L'impuissance antécédente et perpétuelle à copuler de la part de l'homme ou de la part de la femme, qu'elle soit absolue ou relative, dirime le mariage de par sa nature même § 2. Si l'empêchement d'impuissance est douteux, que le doute soit de droit ou de fait, le mariage ne doit pas être empêché ni déclaré nul tant que subsiste le doute. Un prêtre ami de la famille, le père Gianni Carparelli, a béni dans la chambre d'hôpital les alliances et le couple et promis de prier pour un prompt rétablissement. Tout rapprochement avec d'autres histoires récentes d'annulation de mariage pourrait être le signe d'un laïcisme désuet. Voir l'article de Il Messagero sur mon blog, rubrique revue de presse : http://jeanpaulyveslegoff.over-blog.com/article-20370348.html

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.