Jef Safi
de l'Entre . . à l'Autre
Abonné·e de Mediapart

37 Billets

1 Éditions

Billet de blog 30 août 2015

du ¹²C . . à la Cop²¹

Ce n'est pas la planète qui périt, elle survivra, mais ce que les humains appelèrent naguère l'humanité, qu'ils firent eux-mêmes croître exponentiellement pour très vite la faire disparaître par combustion . . par consomption.

Jef Safi
de l'Entre . . à l'Autre
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Rêve causé par les stigmates physiologiques du processus entropique d'auto-digestion addictive rongeant les chairs obscènes de cette buse de colombe enzymato-prosumatrice quelques lustres après son réveil oiseux dans l'anthropocène thermocarbonique . . 
photo (cc) jef safi / flickr
 

Titres alternatifs :

  • ¹²C, de la ruée . . à la curée
  • Cop²¹, de la potion magique . . à la ration tragique
  • . ./. .

© jef safi

On ne peut pas penser, comprendre et agir sans hiérarchiser les problèmes et, in fine, sans instruire le premier d'entre-eux. Quel est le premier d'entre-eux ; celui par lequel tous les autres se posent comme collatéraux ? Les passions mortifères de l'identité ? L'ubris des puissances ? Les aveuglements nationalistes ? Les éblouissements théocratiques sacrificiels ? Les haines fratricides inter-ethno-religieuses et leurs crimes ? . . Quel est le 1er problème dont la résolution créerait à elle seule les conditions de possibilité d'un "chemin des causes communes" pour la résolution de tous les autres ?

C'est pourtant clair non ? . . N'est-ce pas la fin programmée d'homo carbonis (d'autant plus facile à prévoir qu'elle a déjà commencé) ?

Que peut-il sortir de Cop²¹, si c'est par déni des chiffres effectifs, ou par déni des lois de la physique, ou par déni des déterminants anthropologiques historiques et géopolitiques ? Pour suivre et comprendre toute la problématique, pour mesurer la vacuité et la stupidité de nombre de discours prétendus éclairés, il faut connaître et comprendre ces chiffres, ces lois et ces déterminants.

Qui ne veut pas les entendre ? . . et pourquoi ?

Cop²¹ se prépare dans la confusion ? Et pour cause . .

Comment les intoxiqués les plus puissants, donc les plus accrocs au sens strict de leur accoutumance et de leur profonde dépendance, pourraient-ils admettre que leur potion magique carbonée est un pharmakon hautement addictif, et que ce qu'on appelle mollement "transition" devrait plutôt s'organiser et se gouverner en processus de sevrage radical, drastique, immédiat, c'est-à-dire coercitif ? 

Il y a bien peu de chance que  Cop²¹ y parvienne. On n'a jamais vu une bande d'accrocs décider leur propre sevrage collectif. Tout au plus afficheraient-ils de bonnes intentions que ce ne serait là que . . procrastination ad mortem. Si ce ne sont pas des tiers qui l'exigent, des puissances encore propres qui l'imposent, alors l'overdose collective sera l'issue. Mais quelle est aujourd'hui la puissance d'agir des tiers ? Qui sont-ils ? Combien de . . soldats ?

Comment les puissants pourraient-ils admettre que le 3ème choc pétrolier est cette 3ème guerre mondiale qui ne dit pas son nom. Guerre d'autant plus facile à prévoir qu'elle bat déjà son plein depuis des lustres. Le lent dérèglement climatique que le GIEC dessine par petits degrés et surtout pour plus tard, est d'ores et déjà un effondrement géopolitique et écologique d'une extrême violence dont on ne sait plus compter les victimes (minérales, végétales, animales et humaines) spoliées, intoxiquées, déplacées, persécutées ou tuées.

Faute d'ordonner la désintoxication générale immédiate, que pourra Cop²¹ hormis lotir la curée ? Non, la planète n'est en danger. Gaïa n'avait pas encore de nom qu'elle existait déjà depuis des millénaires, elle n'en aura bientôt plus qu'elle existera encore pour quelques milliards d'années avant que le soleil l'engloutisse. Ce n'est pas la planète qui périt mais ce que les humains, moins épris de logos que de technè, appelèrent naguère l'humanité.


Les chiffres ne font pas de politique politicienne, ni de lobbying, les chiffres sont stupéfiants et pourtant négligés par la plupart des évangiles de toutes couleurs. Décarboner nos économies d'urgence et massivement est la conclusion du Shift Project, mais les politiques l'ont-ils compris ?

Jancovici Conférence Ajaccio (part 1/2) © VA

Les lois de la physique ne font pas de politique politicienne, ni de lobbying, les lois de la physique sont sans équivoque et pourtant incomprises par la plupart des évangiles de toutes couleurs. Décarboner nos activités de manière drastique est la seule solution, mais où trouver alors nos indispensables doses de kWh ?

Parenthèse Culture 22 - Etienne Klein - L'Energie © IFG
  • Cette conférence de juin 2o14 est à compléter avec profit de la Conférence Cyclope (CEA Saclay) du 18/12/2o12 : De quoi l'énergie est-elle le nom ? , et en particulier à compléter des réponses données aux questions de fin de séance. 

1h27'32" / Un auditeur : Est-ce que vous voyez une autre solution aujourd'hui que de réduire notre consommation d'énergie fossile de façon drastique ?

E.Klein : . . (long silence) . . NON ! Mais je pense qu'elles vont se réduire toutes seules. . . (silence) . . enfin, je vais pas trop donner mes idées là dessus, mais . . Lisez l'article de NATURE. D'aujourd'hui. La consommation d'énergies fossiles explose dans le monde. On n'a jamais brûlé autant de charbon, de pétrole, de gaz. (...) Je crains que nous envoyions dans l'atmosphère tous les atomes de carbone de la croûte terrestre. Alors . . une fois qu'ils y seront, on ne pourra plus les y mettre. . (rires amers) . . Ce sera trop tard. Je ne vois pas comment les gens autour de cette terre pourrait collectivement décider de réduire leur consommation d'énergie . . volontairement. Nous développons toutes sortes de mécanismes intellectuels pour ne pas croire ce que nous savons. Et si on croyait ce que nous savons, évidemment qu'on réduirait la consommation d'énergie fossile. Y a aucun endroit où ça se passe. Donc nous allons brûler toute l'énergie fossile ; le climat va se dérégler en conséquence, et on s'adaptera comme on pourra. . . (long silence triste) . . Vous êtes venu en voiture ? ! . . Voilà ! Vingt esclaves énergétiques. (...)

 1h30'11" / Le même auditeur : Je voudrais revenir sur l'énergie fossile. Si elle est fossile, tout le monde sait qu'elle est sous terre. Mais avant elle n'était pas sous terre, donc on la remet où elle était avant

E.Klein : Oui mais avant on était pas là ! . . (rires) . .

L'auditeur : Oui mais on a quand même finit par exister.

E.Klein : Non mais si vous êtes un nostalgique du passé très ancien . . heu . . vous allez être servi ! . . (rires) . . (...)


L'anthropologie, sous les angles historiques et géopolitiques, ne fait pas de politique politicienne, ni de lobbying, l'anthropologie s'annonce tragique et catastrophique par elle-même et pourtant négligée par la plupart des évangiles de toutes couleurs. La crise de 2oo8 était-elle seulement financière ? N'était-elle pas symptomatique d'un 3ème choc pétrolier ? Décarboner certes, mais est-ce possible et n'est-ce pas déjà trop tard ? 

Ecouter (et lire) Matthieu Auzanneau : https://webtv.univ-rouen.fr/permalink/v12539cd9bf5989iae7k/ (Université de Rouen - mars 2015)


 Affouiller également :

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Police
Le bras droit du préfet Lallement visé par une enquête pour violences
Alexis Marsan, haut gradé de la préfecture de police déjà mis en cause pour sa gestion violente du maintien de l’ordre notamment lors de la finale de la Ligue des champions au Stade de France, est accusé d’avoir agressé un cycliste alors qu’il circulait sur une moto banalisée mi-mars à Paris. La vidéosurveillance n’a jamais été exploitée, et la plainte orientée vers le mauvais service. Une enquête a été confiée à l’IGPN lundi 4 juillet.  
par Sarah Brethes
Journal
Ces retraités « à bout de nerfs » face aux retards de versement de leur pension
Même quand leur dossier est complet, certains assurés commencent à toucher leur retraite avec des mois de retard, les obligeant à demander le RSA. L’assurance-vieillesse conteste toute situation anormale, mais le Covid et deux transformations récentes pourraient avoir ralenti le système.
par Dan Israel et Faïza Zerouala
Journal
Les agents de l’Assurance maladie sont au bord de la rupture
Des agents du service des indemnités journalières de l’Assurance maladie de Seine-Saint-Denis dénoncent leurs mauvaises conditions de travail qui engendrent des retards dans le traitement des dossiers et le versement des indemnités dues. Ils réclament plus de reconnaissance, des embauches pérennes et de l’avancement.  
par Faïza Zerouala
Journal — Europe
Lâché par ses ministres pour un mensonge de trop, Boris Johnson finit par démissionner
À la suite d’un nouveau scandale, le premier ministre britannique a annoncé jeudi sa démission après une cinquantaine de départs dans son gouvernement. Il a tenté de résister jusqu’au bout, mais la pression de son parti a été plus forte.
par François Bougon

La sélection du Club

Billet de blog
L’usine occupée des Murs-à-Pêches à Montreuil : Zone à dépolluer et Zone à défendre
Depuis le 2 avril dernier : les 45 habitants et les 27 collectifs qui occupent l’ancienne usine depuis septembre 2020 sont expulsables manu militari sans médiation, sans délai, ni solution de secours. Cette occupation multiforme et créative permet pourtant de maintenir ouvert un débat public indispensable sur la dépollution de ce site et son avenir.
par collectif "Garde la Pêche, Montreuil"
Billet de blog
Zadistes de la République !
En entrant à l’Assemblée, Marine Le Pen a déclaré « c’est pas une ZAD ici ! ». Face à l’effondrement en cours du système Terre, et à l’absence de réponse à la hauteur de la part du monde politique, un collectif de militante·s, responsables et élue·s écologistes appellent à la désobéissance civile. Ils et elles enjoignent à créer « toutes les ZAD nécessaires, pourvu qu’elles nous incitent à nous réveiller collectivement » : « Devenons des Zadistes de la République ! »
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
ZAD contre la bétonisation d'un espace agricole de 2,23 ha à Orcet en Puy-de-Dôme
Détruire un espace maraîcher, de verger et de champs cultivés pour bétonner est le projet du maire d'Orcet qui inquiète sa population enfin au parfum grâce à l'action du collectif StopUrba63 appuyé par ANV-COP21, organisateurs de la manifestation réussie du 4 juillet dans le bourg. Il est plus que temps pour ses habitants de refuser cette bétonisation qui va en détruire un joyau précieux.
par Georges-André
Billet de blog
Quartier libre des Lentillères : construire et défendre la Zone d’Ecologies Communale
« Si nous nous positionnons aux côtés des Lentillères et de la ZEC, c’est pour ce qu’elles augurent de vraies bifurcations, loin des récits biaisés d’une transformation urbaine encore incapable de s’émanciper des logiques délétères de croissance, d’extractivisme et de marchandisation. » Des architectes, urbanistes, batisseurs, batisseuses publient une tribune de soutien aux habitants et habitantes du Quartier libre des Lentillères à Dijon.
par Défendre.Habiter