Pater Dolorosa : quand le littéraire s'empare du deuil périnatal

Théorème : Toute bonne librairie vend Pater Dolorosa de Jérémie Szpirglas (Le Passeur Éditeur), au prix de 18,50€, dès aujourd’hui. D’où ce corollaire : toute librairie qui n’aurait pas Pater Dolorosa de Jérémie Szpirglas (Le Passeur Éditeur) en stock, ou pire, qui ne le vendrait pas (sur commande par exemple), est une mauvaise librairie — et il faut donc en changer de toute urgence.

pater-dolorosa-couverture

IMG.


Interruption Médicale de Grossesse.


Sous ce terme médical aux allures anodines sinon optimistes se cache une épreuve des plus douloureuses pour les parents qui y sont confrontés — une épreuve qui s’avère bien souvent fatale à l’unité des couples.


C’est cette épreuve que je retrace dans Pater Dolorosa — une épreuve que j’ai traversée avec ma famille, non sans dommage. Donnant ici le point de vue trop rarement (sinon jamais) entendu de père, je raconte notre histoire : des débuts merveilleux de la grossesse — parenthèse de plénitude, nimbée d’une aura magique et saturée d’excitation — jusqu’à l’arrivée du « bébé victoire » — symbole d’une possible résilience pour tous ceux qui ont un jour fait face au deuil périnatal.


Et les doutes, bien sûr. Des doutes omniprésents, dont on ne se défait jamais, et qui résonnent comme l’ostinato lancinant de cette enquête intérieure précise et sincère. Comment vivre et assumer la décision de faire mourir son futur enfant, quand bien même serait-il malade ? Comment être certain que c’est la bonne décision ? Comment le couple, comment la famille peut-elle y survivre ? Comment envisager une nouvelle grossesse, sachant qu’elle peut à son tour se solder sur un nouveau deuil ?


Entre témoignage et exploration formelle, le récit au jour le jour des événements est sporadiquement interrompu par des jaillissements d’angoisses et de désespoir — comme autant de poèmes composés sur le vif afin de sublimer le trauma et ses possibles issues tragiques, et saisir les sentiments violents et souvent contradictoires qui accompagnent une interruption médicale de grossesse.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.