Eclat Final, Les Nuits de Fourvière en ébullition

Pour clore le festival des Nuits de Fourvière qui se tient tout le mois de juillet à Lyon, les programmateurs ont choisi de convier des musiciens brésiliens et capverdiens à leur éclat final.
alegria geral © lau040201

Pour clore le festival des Nuits de Fourvière qui se tient tout le mois de juillet à Lyon, les programmateurs ont choisi de convier des musiciens brésiliens et capverdiens à leur éclat final. Sans vouloir mésestimer à leur juste (et grande) valeur, les paulistas de Barbatuques et la chanteuse Mayra Andrade, le poids lourd de la soirée, ce sera le groupe Olodum.

 

Fondé il y a 29 ans déja, comme bloco de carnaval, sorte de "groupe de carnaval" du quartier du Pelourinho à Salvador de Bahia, Olodum est devenu plus qu'un groupe de musique. Avec la classification du quartier du Pelourinho au Patrimoine Mondial de l'Humanité, Olodum est devenu une véritable institution à Salvador, tant par sa musique rythmée qui a charmé parmi les plus grands (ils ont joué avec, entre autres, Michael Jackson, Paul Simon ou Herbie Hancock, excusez du peu), que par sa vocation à s'investir dans la vie civique quotidienne de Salvador et du Brésil en général. En créant une école de musique,en donnant un concert par semaine à Salvador, en vendant des produits dérivés - créant ainsi à la fois du travail et des ressources financières pour leur action, ils contribuent à tisser un lien social fort dans une Bahia parfois bien loin des splendeurs du temps où Salvador était la capitale du Brésil.

Ils viendront pour la seconde fois ce 2 août à Lyon - ils étaient venus en 2004 déja avec Gilberto Gil, et assurément, avec l'incroyable sens du rythme propre aux Brésiliens et leur enthousiasme débordant, ce samedi soir-là sera le plus "chaud" de l'année !

 

 

Programmation Nuits de Fourvière 2008

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.