Nuriye Gülmen libérée, Semih Özakça acquitté

L’enseignante en grève de la faim a pu retrouver les siens vendredi après six mois de détention, mais elle est condamnée à six ans et trois mois de prison.

Ce vendredi, le verdict définitif du procès de Nuriye Gülmen et Semih Özakça, deux enseignants en grève de la faim depuis deux cent septante jours est tombé. Nuriye Gülmen est libérée, sous contrôle judiciaire. Mais la Cour l’a cependant jugée coupable d’appartenir à une organisation terroriste marxiste-léniniste – DHKP-C. Elle est condamnée à six ans et trois mois de prison. Le verdict est suspendu jusqu’à la décision de la Cour d’appel. Semih Özakça est quant à lui acquitté.


Lire la Suite sur Le Courrier

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.