Jérémie.Berlioux
journaliste
Abonné·e de Mediapart

22 Billets

0 Édition

Billet de blog 30 avr. 2018

Jérémie.Berlioux
journaliste
Abonné·e de Mediapart

En Turquie, les Arméniens de Diyarbakir retournent dans l'ombre

À la veille des commémorations du génocide de 1915, la communauté arménienne de Diyarbakir vit dans la peur. Depuis la guerre en 2015, elle ne se réunit presque plus, n’a plus de lieu de culte et ne parle qu’avec d’extrêmes précautions.

Jérémie.Berlioux
journaliste
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

« Honnêtement, je ne vois pas qui voudra prendre le risque de vous parler. » Gafur Turkay s’agite dans son fauteuil, gêné. « J’aimerais vous aider. Mais les Arméniens de la ville ont peur, ils ne parleront pas », explique ce quinquagénaire arménien de Diyarbakir, la grande métropole du sud-est de la Turquie.
Ces trois dernières années, la petite communauté arménienne de la ville broie du noir. La guerre qui a ravagé Sur, le quartier historique de la ville, en 2015-2016, et la fièvre nationaliste qui balaie la Turquie aujourd’hui les a contraints à retourner dans l’ombre, jusqu’à des temps meilleurs. La ville comptait 50 % d’Arméniens au début du XXe siècle. Ils ne sont plus qu’une vingtaine, descendants des rescapés du génocide de 1915 qui a fait 1,2 million de morts. Ce 24 avril, ils ne se rassembleront même pas pour commémorer la « grande catastrophe ».


Lire la suite sur L'Orient Le Jour

© Jérémie Berlioux / L'Orient le Jour

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Corruption
Pourquoi les politiques échappent (presque toujours) à l’incarcération
Plusieurs facteurs expliquent la relative mansuétude dont bénéficient les politiques aux prises avec la justice, qui ne sont que très rarement incarcérés, malgré les fortes peines de prison encourues dans les affaires de corruption.
par Michel Deléan
Journal
Affaire Sarkozy-Bismuth : les enjeux d’un second procès à hauts risques
Nicolas Sarkozy, l’avocat Thierry Herzog et l’ex-magistrat Gilbert Azibert seront rejugés à partir de lundi devant la cour d’appel de Paris dans l’affaire de corruption dite « Paul Bismuth », et risquent la prison.
par Michel Deléan
Journal — Santé
Dans les Cévennes, les femmes promises à la misère obstétricale
Le 20 décembre, la maternité de Ganges suspendra son activité jusqu’à nouvel ordre, faute de médecins en nombre suffisant. Une centaine de femmes enceintes, dont certaines résident à plus de deux heures de la prochaine maternité, se retrouvent sur le carreau.
par Prisca Borrel
Journal
« L’esprit critique » théâtre : silences, histoires et contes
Notre podcast culturel discute de « Depois do silêncio » de Christiane Jatahy, d’« Une autre histoire du théâtre » de Fanny de Chaillé et de « Portrait désir » de Dieudonné Niangouna.
par Joseph Confavreux

La sélection du Club

Billet de blog
L’aquaculture, une promesse à ne surtout pas tenir
« D’ici 2050, il nous faudra augmenter la production mondiale de nourriture de 70% ». Sur son site web, le géant de l’élevage de saumons SalMar nous met en garde : il y a de plus en plus de bouches à nourrir sur la planète, et la production agricole « terrestre » a atteint ses limites. L'aquaculture représente-elle le seul avenir possible pour notre système alimentaire ?
par eliottwithonel
Billet de blog
La baguette inscrite au patrimoine immatériel de l'humanité
La baguette (de pain) française vient d’être reconnue par l’UNESCO comme faisant partie du patrimoine immatériel de l’humanité : un petit pain pour la France, un grand pas pour l’humanité !
par Bruno Painvin
Billet de blog
Pesticides et gras du bide
Gros ventre, panse,  brioche,  abdos Kro, bide... Autant de douceurs littéraires nous permettant de décrire l'excès de graisse visible au niveau de notre ventre ! Si sa présence peut être due à une sédentarité excessive, une forme d'obésité ou encore à une mauvaise alimentation, peut-être que les pesticides n'y sont pas non plus étrangers... Que nous dit un article récent à ce sujet ?
par Le Vagalâme
Billet de blog
Et pan ! sur la baguette française qui entre à l’Unesco
L’Unesco s’est-elle faite berner par la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie française ? Les nutritionnistes tombent du ciel. Et le pape de la recherche sur le pain, l’Américain Steven Kaplan s’étouffe à l’annonce de ce classement qu’il juge comme une « effroyable régression ». (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement