Un peu d'Histoire

(note: Je n'écris pas cet article pour dire que L'Etat israélien contemporain est dans son bon droit car je suis opposé à la politique agressive, raciste et colonisatrice des ce dernier.)

Après avoir lu bon nombre de bêtises sur Twitter, je me suis dit qu'en tant qu'étudiant en master de recherche antique, il fallait absolument remédier à ça.

Il faut comprendre que la région qui est aujourd'hui appelé la Palestine, donc la Cisjordanie, Israël et la bande de gaza est en effet une région habitée par les Hébreux depuis le premier millénaire.Toutefois, le nom de Palestine vient du nom d'une peuplade nommée les Philistins, appelés tout d'abord le peuple des mers par les Égyptiens. Les Philistins sont mentionnés sur le temple de Medinet Habou en Egypte et furent vaincus par Ramsès II  (-1186 à -1155):  « Parmi eux se trouvaient comme alliés les Peleset, les Thekker, les Shekelesh, les Denyen et les Weshesh. Ils mirent la main sur tous les pays jusqu’aux lisières de la terre ».

Ainsi, il faut déjà comprendre que le nom de Palestine ne vient pas d'un peuple Arabe. Toutefois, le mot Peleset est un terme hébreu signifiant "envahisseurs". Bien plus tard, le royaume d'Israël et tout ce qui est aujourd'hui appelé la Palestine fut envahi par les Assyriens, les Perses(-539), par les Hellènes(-333) et  Rome(-64) devenant la province de Judée, Pline l'Ancien en fait une description dans l'Histoire naturelle:

 

« (XIII.) Puis commencent l'Idumée et la Palestine à la sortie du lac Sirbon, qui a, d'après quelques-uns, 150 000 pas de tour. Hérodote (3, 5) l'a mis au pied du mont Casius ; maintenant c'est un marais de médiocre étendue. Villes : Rhinocolure, dans les terres ; Rhaphée ; Gaza, et dans les terres Anthédon ; le mont Argaris ; sur la côte, la Samarie ; la ville d'Ascalon, libre ; Azotus, les deux Jamnia, dont l'une est dans les terres ; Joppé, des Phéniciens, plus ancienne que le déluge, d'après la tradition ; elle est placée sur un coteau, et a devant elle un rocher où l'on montre les restes des chaînes d'Andromède. On y adore Céto, monstre fabuleux ; au-delà, Apollonie, la tour de Straton, autrement Césarée, fondée par le roi Hérode, maintenant appelée Prima Flavia, d'une colonie qui y a été établie par l'empereur Vespasien ; la limite de la Palestine, à 189 000 pas de la frontière d'Arabie ; puis commence la Phénicie. Dans l'intérieur de la Samarie, les villes de Néapolis, qui se nommait auparavant Mamortha, de Sébaste sur une montagne, et de Gamala sur une montagne plus haute. »

« XV. (XIV.) Au-delà de l'Idumée et de la Samarie s'étend la Judée dans un grand espace. La partie qui tient à la Syrie s'appelle Galilée; celle qui est voisine de l'Arabie et de l'Égypte s'appelle Pérée, parsemée d'âpres montages, et séparée par le Jourdain du reste de la Judée. La Judée même est divisée en dix toparchies, dans l'ordre suivant : celle de Jéricho, plantée de palmiers, arrosée de sources ; celle d'Emmaüm, celle de Lydda, celle de Joppé, celle d'Acrabatène, celle de Gophna, celle de Thamna, celle de Bethleptephe, celle d'Orine, où fut Jérusalem, la plus célèbre des villes non de la Judée seulement, mais de l'Orient ; celle d'Herodium, avec une ville illustre du même nom. »

 

 

carte de la Palestine entre -931 à -722 © sans nom carte de la Palestine entre -931 à -722 © sans nom

 

Voici une carte qui montre qu'Israël est un très ancien royaume, des terres qui n'étaient pas habitées par des peuples arabes à cette époque (les tribus arabes vivaient plus au Sud dans la péninsule arabique).

 

Voila, je n'ai pas fait ce petit exposé (qui n'est pas très poussé) pour soutenir qui que se soit. L'histoire sur ces territoires est longue et complexe, il ne faut donc pas dire n'importe quoi et réfléchir avant de parler. Pendant des siècles Hébreux, Romains puis Arabes puis Européens ont vécu sur ce territoire, il y a eu des temps de guerres mais aussi des époques de paix, juifs,musulmans et chrétiens ont parfois vécu en harmonie... Donc je le répète encore il faut absolument arrêté de faire des raccourcis et réfléchir un peu avant de twitter des énormités 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.