Le monde arabe et l'expansion musulmane : première partie

Il m'a semblé intéressant de faire un petit dossier sur la naissance de l'Islam et l'histoire des khalifas durant le Haut Moyen-Âge1, car les non musulmans connaissent très peu cette histoire, elle est, en effet, très peu ou pas enseignée dans le secondaire.

Il m'a semblé intéressant de faire un petit dossier sur la naissance de l'Islam et l'histoire des khalifas durant le Haut Moyen-Âge1, car les non musulmans connaissent très peu cette histoire, elle est, en effet, très peu ou pas enseignée dans le secondaire.

PREMIERE PARTIE : LA NAISSANCE DE L'ISLAM

L'Arabie préislamique 

La péninsule arabe est peuplée de tribus nomades au sud et d'autre sédentarisées au nord.  Ces dernières sont d'origine Yéménite (les Lakhmides et les Gassanides), au centre des tribus bédouines vivent dans les oasis. Grâce à un système élaboré d'irrigation l'Arabie du sud contraste avec le centre et le nord désertique. Ainsi, les royaume du sud prospèrent sur ces terres, mais doivent leur fortune à leur position d’intermédiaire maritime entre le Monde Romain, la Perse et l'Inde. Au IIIème siècle, le Royaume de Saba unifie le sud de la péninsule. Toutefois, au IVème siècle le christianisme s'étant de l'autre coté de la Mer Rouge, dans le royaume d'Axoum (Abysssinie), les romains privilégient dès lors les chrétiens en délaissant les Yéménites. La région est conquise une première fois en 335 par les Abyssins.  

Au début du VIème siècle, les Himyarites autre royaume du sud de la péninsule prospèrent, leur roi Dhu Nuwas converti au judaïsme fait bruler tout les chrétiens. Les Abyssins envahissent à nouveau le sud imposant leur domination au Himyarites (525). Le commerce se déplace au nord loin des incursions abyssines. La péninsule est à l'époque pris dans le tumulte entre Byzantin et Sassanides. Réagissant aux attaques des Abyssins, ils attaquent à partir de 570 le Yémen, devenant en 572 un protectorat Perse. Au nord les luttes sont telles que le commerce caravanier et pratiquement impossible. Seul le centre, protégé par le désert, prospère grâce au commerce caravanier des Oasis, la Mecque tout particulièrement.

Mohamed (Mahomet)

Mahomet est né vers 570, il est le fils d'Abdallah de la branche de Hashim du clan Quraysh qui domine la Mecque. A la mort de ce dernier, Mahomet passe au service de son oncle Abu Talib et de Khadidja une riche veuve. Il voyage et entre en contact avec chrétiens, juifs et zoroastriens2. Après s'être marié avec Khadidja, il prend l'habitude de méditer dans le désert. Durant une de ces séances de méditations, il a une vision de l'ange Gabriel qui lui ordonne de "réciter" et prêcher la soumission (Islam). Sa récitation convainc un certain nombre de personnes mais pas la majorité de l'aristocratie de la Mecque le rejette. A la mort du chef Hashimites qui le protégeait, Mahomet quitte la  Mecque pour Yathrib en 622 : c'est l'Hégire.(hijra, "émigration"). Yathrib devient dès lors Médine, la ville du prophète (Médinat an nabî). La récitation de Mahomet dicte, indissociablement, une religion et une loi (morale et sociale). Il fonde une religion et une communauté politique autonome.

La péninsule arabe au temps de Mahomet La péninsule arabe au temps de Mahomet

 

En 627, l'hostilité des Mecquois entraîne la "guerre des fossés" qui est un échec pour eux. Mahomet part en pèlerinage au sanctuaire de la Mecque la Ka'aba, dont il attribue la paternité à Abraham. Devant la force et le prestige de Mahomet les dirigeants Omeyyades  préfèrent s'entendre avec lui, il obtient alors le ralliement de l'ensemble des tribus arabes qui, pour la plupart, acceptent l'Islam. A sa mort en 632 ses fidèles lui choisissent un successeur, Abu Bakr qui devient Khalife (c'est à dire lieutenant, en l’occurrence de l'envoyé d'Allah).

 

La Ka'aba tel que l'on peu la voir aujourd'hui à la Mecque La Ka'aba tel que l'on peu la voir aujourd'hui à la Mecque

 

 

 

 

 

 

1. Le Haut Moyen-Âge est la première période du Moyen-Âge qui s'étend de la chute de l'empire romain d'occident avec la mort de son dernière empereur Romulus Augustule en 476 jusqu'au environ de l'an mille avec la mort des derniers empereurs carolingiens. Cette division peut perdre un peu de sens quand on parle de l'Orient (prolongation de l'antiquité dans les pratiques), cependant cela reste un bon moyen pour situer une période dans l'histoire mondiale. 

2. Le Zoroastrisme est une religion monothéiste où Ahura Mazdâ est le seul responsable de l'ordonnancement du chaos initial, le créateur du ciel et de la terre. C'est une réforme du Mazdéisme intervenue au cours du Ie millénaire.(Pour plus d'information voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Zoroastrisme)  

Bibliographie:

Le monde au Moyen-Âge, Jean-Philippe Genet, Carré Histoire, Hachette superieur, 2004, 271p, Paris

A SUIVRE DANS LA DEUXIEME PARTIE : LES PREMIERS PAS DE L'ISLAM

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.