On est chez nous !

Après l'élection d’Eric Ciotti, le 13 octobre, à la présidence de la fédération Les Républicains des Alpes-Maritimes, des élus proches de Christian Estrosi, son principal rival, dénoncent un scrutin "entaché de multiples irrégularités" laissant même sous-entendre la possibilité d'une "fraude massive".

Election LR dans les Alpes-Maritimes : des proches d’Estrosi dénoncent de "multiples irrégularités"

Question irrégularités, l'actuel maire de Nice n'est pourtant pas en reste. Récemment épinglé dans l'affaire des "recrutements familiaux" à la mairie de Nice, C. Estrosi est en effet soupçonné d'avoir laissé quelques 30 % des conseillers municipaux pistonner leurs proches à la ville et à la métropole ; une affaire pour laquelle l'association Anticor a depuis saisi le procureur de la république.

Nice: Une enquête ouverte sur les emplois familiaux à la mairie

Fraude à l'embauche, fraude aux élections, des pratiques qui vont à l'encontre du bon fonctionnement de nos institutions. Rappelons que la France n'est ni le far-west ni une quelconque république bananière et que ceux qui ne respectent pas les règles de démocratie et de transparence de notre pays n'ont donc rien à y faire. Si Messieurs Estrosi et Ciotti veulent se livrer à des comportements mafieux, qu'ils retournent chez eux, en Italie, pays d'où est originaire cette "culture", mais qu'ils ne cherchent pas à venir l'imposer chez nous.

#StopMigrants #OnEstChezNous #LaFranceTuLaimesOuTuLaQuittes #EtreFrancaisCaSeMerite #PourUneImmigrationChoisie #FierDetreFrancais #DefendreNosValeurs #ResterMaitresChezNous

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.