La catastrophe de Rouen (suite)

Après la pollution chimique, l'amiante...

On apprend que 8000m2 du toit de l'usine étaient en amiante. le toit a été soufflé et de plaques ont été projetées jusqu'à plusieurs kilomètres du site.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.