Jimmy Parat
Bloggeur, immobilier, architecture, btp, maçonnerie générale, assurance
Abonné·e de Mediapart

13 Billets

0 Édition

Billet de blog 19 août 2019

Le marché immobilier en France, que faut-il savoir avant d'acheter une maison ?

Avant de commencer à acheter une maison en France, il est important de connaître le marché et d'être au courant de son fonctionnement. Cet article vous donnera toutes les informations dont vous avez besoin avant d'acheter une propriété en France.

Jimmy Parat
Bloggeur, immobilier, architecture, btp, maçonnerie générale, assurance
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Prix de l'immobilier au mètre carré

Beaucoup rêvent d'acheter un petit coin de paradis en France, de devenir propriétaire d'une belle maison face à la mer, d'un appartement près de la plage ou d'une belle propriété à la campagne. Avant de trouver la villa de vos rêves, la première étape pour faire un bon investissement est de faire une étude de marché pour éviter les mauvaises surprises et faire un achat intelligent.

Malgré la hausse des prix de l'immobilier français et les faibles taux d'intérêt, le marché immobilier français est très attractif, en particulier sur le littoral. Par exemple, dans le département du Var, le prix moyen d'une maison de 100 m2 est d'environ 350 000 €.

Bien sûr, les prix de l'immobilier sur la côte varient beaucoup selon la ville choisie et le type de maison. La valeur d'une propriété avec vue sur la mer dans une station balnéaire proche de la plage peut atteindre des prix deux fois supérieurs au prix moyen dans la région.

Petit guide du processus d'achat

Avant d'entamer le processus d'achat auprès d'une agence immobilière à l'étranger, il est important de s'entourer de professionnels en qui vous pouvez avoir confiance : agents immobiliers réputés, avocats spécialisés, etc. Il est également important d'avoir quelqu'un qui parle votre langue maternelle pour s'assurer que nous comprenons tout et ne manquons rien.

Il est également important que vous commenciez à préparer votre déménagement en France. Il faut être très organisé et suivre un plan pour ne rien oublier.

Une fois que vous avez trouvé votre maison, tout ce que vous avez à faire est de formaliser la vente. L'acheteur fait une offre au vendeur (en précisant le montant offert et le délai de l'offre). Si l'offre est acceptée, le contrat de vente est signé en présence d'un notaire ou d'un agent.

Quelques lois que vous devriez connaître

Le marché de l'immobilier en France est très réglementé. Vous trouverez ci-dessous une liste non exhaustive des principales lois et réglementations que vous devez connaître si vous décidez d'acheter une propriété en France.

  • La loi Alur vise à renforcer l'information donnée à l'acheteur (la soumission à la coopération, la taxe pour l'agent immobilier, etc.)
  • La loi Carrez définit le volume habitable du bien, à l'exclusion des surfaces dont la hauteur sous plafond est inférieure à 1,80 m, terrasses, jardins, etc.

Depuis 2010, le vendeur doit envoyer le Diagnostic de Performance Énergétique du bien (DPE). Le DPE classe les habitations en fonction de l'énergie consommée et de leur impact en termes d'émissions de gaz à effet de serre. Parmi les mesures visant à assurer la sécurité de la propriété, il faut les diagnostics de l'amiante, plomb, gaz, électricité, etc. De plus, un plan de prévention des risques peut vous indiquer si votre propriété se trouve dans une zone à risque géographique.

 Si vous devenez propriétaire d'un bien immobilier en France, vous devrez payer des taxes spécifiques en fonction de votre situation. Toutefois, les membres de l'Union européenne et les pays ayant signé une convention avec la France peuvent bénéficier d'avantages fiscaux.

L’auteur n’a pas autorisé les commentaires sur ce billet

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
La nomination d’Éric Coquerel suscite une polémique parmi les féministes
Plusieurs militantes ont affirmé que le député insoumis, élu jeudi président de la commission des finances, a déjà eu un comportement inapproprié avec des femmes. Mais en l’absence de signalement, aucune enquête n’a abouti. L’intéressé dément, tout en admettant avoir « évolué » depuis #MeToo.
par Lénaïg Bredoux et Mathieu Dejean
Journal — Parlement
Face au RN, gauche et droite se divisent sur la pertinence du « cordon sanitaire »
Désir de « rediabolisation » à gauche, volonté de « respecter le vote des Français » à droite… La rentrée parlementaire inédite place les forces politiques face à la délicate question de l’attitude à adopter face à l’extrême droite.
par Pauline Graulle, Christophe Gueugneau et Ilyes Ramdani
Journal — France
Extrême droite : la semaine de toutes les compromissions
En quelques jours, le parti de Marine le Pen s’est imposé aux postes clés de l’Assemblée nationale, grâce aux votes et aux lâchetés politiques des droites. Une légitimation coupable qui n’augure rien de bon.
par Ellen Salvi
Journal — Culture-Idées
L’historienne Malika Rahal : « La France n’a jamais fait son tournant anticolonialiste »
La scène politique française actuelle est née d’un monde colonial, avec lequel elle n’en a pas terminé, rappelle l’autrice d’un ouvrage important sur 1962, année de l’indépendance de l’Algérie. Un livre qui tombe à pic, à l’heure des réécritures fallacieuses de l’histoire.
par Rachida El Azzouzi

La sélection du Club

Billet de blog
Oui, l’inflation s’explique bien par une boucle prix – profits !
Il est difficile d’exonérer le patronat de ces secteurs de l’inflation galopante. C’est pourquoi les mesures de blocage des prix sont nécessaires pour ralentir l’inflation et défendre le pouvoir d’achat des travailleurs. Par Sylvain Billot, statisticien économiste, diplômé de l’Ensae qui forme les administrateurs de l’Insee.
par Economistes Parlement Union Populaire
Billet de blog
Pourquoi les fonctionnaires se font (encore) avoir
3,5 % d'augmentation du point d'indice, c'est bien moins que l'inflation de 5,5%. Mais il y a pire, il y a la communication du gouvernement.
par Camaradepopof
Billet de blog
Les services publics ne doivent pas être les victimes de l’inflation
L’inflation galopante rappelle que le monde compte de plus en plus de travailleurs pauvres dans la fonction publique. Les Etats ont pourtant les moyens de financer des services publics de qualité : il faut faire contribuer les plus riches et les multinationales.
par Irene Ovonji-Odida
Billet de blog
L’inflation, un poison qui se diffuse lentement
« L’inflation est un masque : elle donne l’illusion de l’aisance, elle gomme les erreurs, elle n’enrichit que les spéculateurs, elle est prime à l’insouciance, potion à court terme et poison à long terme, victoire de la cigale sur la fourmi », J-Y Naudet, 2010.
par Anice Lajnef