L’état de l’assurance prêt immobilier en France

L'assurance prêt immobilier est une police d'assurance qui protège un prêteur hypothécaire ou un détenteur de titre si l'emprunteur manque à ses paiements, décède ou est autrement incapable de respecter les obligations contractuelles du prêt.

jimmy-parat-assurance-pret-immobilier

Le rôle des assurance

Les assurances ont en commun l'obligation d'indemniser le prêteur ou le détenteur du bien en cas de sinistre spécifique. L'assurance-vie hypothécaire, par exemple, est conçue pour protéger les héritiers si l'emprunteur décède pendant qu'il doit des versements. Elle peut rembourser le prêteur ou les héritiers, selon les modalités de la police.

Démanteler l'assurance prêt

L'assurance prêt immobilier peut être assortie d'un paiement de prime par répartition type, ou elle peut être capitalisée en un paiement forfaitaire au moment de l'établissement du prêt hypothécaire. Pour les propriétaires qui sont tenus d'avoir un PMI en raison de la règle du ratio prêt-valeur de 80 %, ils peuvent demander que la police d'assurance soit annulée une fois que 20 % du solde du capital a été remboursé. Voici trois types d'assurance prêt immobilier :

Assurance prêt immobilier privée

L'assurance prêt immobilier est un type d'assurance qu'un emprunteur pourrait être tenu d'acheter comme condition d'un prêt classique. Comme d'autres types d'assurance hypothécaire, l'assurance prêt immobilier protège le prêteur et non l'emprunteur. Le prêteur organise l'assurance et est assuré par des compagnies d'assurance. L'assurance prêt immobilier est habituellement requise si un emprunteur obtient un prêt conventionnel avec une mise de fonds inférieure à 20 %. Un prêteur pourrait également exiger une assurance si un emprunteur se refinance avec un prêt conventionnel, et que la valeur nette est inférieure à 20% de la valeur de la maison.

Prime d'assurance prêt immobilier admissible

Lorsque vous obtenez un prêt hypothécaire, vous devrez payer une prime d'assurance prêt immobilier admissible, qui offre un type d'assurance semblable. Les PIM ont des règles différentes, y compris que toute personne qui a une hypothèque doit souscrire ce type d'assurance, quel que soit le montant de sa mise de fonds.

Assurance titres hypothécaires

L'assurance titres hypothécaires protège contre la perte dans l'éventualité où une vente serait par la suite invalidée en raison d'un problème avec le titre. L'assurance titres hypothécaires protège un bénéficiaire contre les pertes s'il est établi au moment de la vente qu'une personne autre que le vendeur est propriétaire du bien.

Avant la clôture du prêt hypothécaire, un représentant, tel qu'un avocat ou un employé d'une société de titres, effectue une recherche de titres. Le processus est conçu pour mettre au jour tous les privilèges placés sur la propriété qui empêcheraient le propriétaire de vendre. Une recherche de titre permet également de vérifier que le bien immobilier vendu appartient au vendeur. Malgré une recherche approfondie, il n'est pas difficile de rater des éléments de preuve importants lorsque l'information n'est pas centralisée.

La place de l'assurance vie

Les emprunteurs se voient souvent offrir une assurance-vie hypothécaire lorsqu'ils remplissent les documents nécessaires pour contracter un prêt hypothécaire. Un emprunteur peut refuser cette assurance lorsqu'elle est offerte, mais vous pourriez devoir signer une série de formulaires et de renonciations pour vérifier votre décision. Ces documents supplémentaires visent à prouver que vous comprenez les risques associés à l'obtention d'un prêt hypothécaire.

Les versements de l'assurance-vie hypothécaire peuvent être à terme décroissant (le versement diminue à mesure que le solde diminue) ou à niveau, bien que ce dernier soit plus coûteux. Le bénéficiaire des paiements peut être le prêteur ou les héritiers de l'emprunteur, selon les modalités du contrat.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.