Hollande : partir en beauté !

François Hollande est désormais libre, que va-t-il faire de sa liberté ? Gérer les affaires courantes et se laisser glisser jusqu'à la date fatidique où peut-être une femme va le pousser vers la sortie ? Va-t-il se taire afin de préserver les dernières pièces de son capital politique pour que ses amis puissent retrouver un poste après les prochaines ? Ou alors enfin se révéler ?

Il vous reste cinq mois cher François Hollande, cinq petits mois pour enfin laisser une trace dans l'Histoire, une trace qui vous placerait au palmarès de chefs d'états comme celui qui aurait marqué la mémoire des Français. Ces cinq mois durant lesquels vos "amis" socialistes (ça existe encore ?) vont se déchirer pour obtenir des postes qui les placeront loin des "sans dents" qu'ils prétendent défendre. Votre champ d'action n'a jamais été aussi ouvert qu'aujourd'hui. Exit Valls "coup de menton" qui prétend gouverner à coups de 49.3, dégagés les promoteurs de la "déchéance de nationalité" ou de la loi "el connerie", enfin libéré de tous ces petits marquis du Ps, ce parti qui avec 45 000 adhérents prétend encore être un grand parti, et qui n'est plus que le cimetière de nos espérances.

Il vous reste cinq mois pour montrer qu'en France il existe encore des hommes capables de jouer un rôle sur la scène internationale, en fustigeant par exemple ce nouveau président  que  les Américains se sont  donné par un tour de passe-passe  électoral, en débarquant à Alep puisque l'ONU ne semble pas vouloir ni pouvoir faire  le ménage et renvoyer Bachar à sa vraie place :  le Tribunal international afin d'y répondre des crimes de guerre dont il se rend coupable en compagnie de son complice Poutine qui fourbit ses armes pour la troisième, comme l'avait fait en son temps Hitler en bombardant les Républicains Espagnols.

Vous n'avez jamais eu durant votre quinquennat autant de latitude puisque vous n'avez plus d'échéance électorale, ce baillon qui empêche de dire ce que vous pensez afin de protéger l'avenir de vos ambitions politiques. Lâchez-vous, foncez, portez haut les couleurs de la France que vous avez foulées au pied durant tant d'années pour vous maintenir au pouvoir, vous et vos amis de la "social-démocratie" parce que "gauche" et "socialisme" sont des mots désormais proscrits. Dénoncez haut et fort les desseins de Marine qui conduiront la France dans un gouffre duquel il ne sera plus possible de sortir car nous y aurons perdu notre honneur. 

N'ayez plus peur François Hollande, vous êtes enfin  LIBRE !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.