émission Léo Ferré sur France inter

France inter et le foutage de gueule

France inter se fait plaisir ce soir. J'écoute l'émission sur France inter, et je constate une fois de plus que la famille France inter fait dans l'autosatisfaction. Ferré n'est que le prétexte. Prétexte à faire de l'audience sur le dos de Léo, qui, ne l'oublions pas se revendiquait anarchiste, et qui doit bien se marrer là-haut si tant est  qu'il existe un "là-haut". Et que je bavasse sur la musique de Léo qui de son vivant n'était pas le bienvenu dans les média  comme Franceinter, même s'il était programmé assez régulièrement dans certaines émissions, mais bon, Léo avait du talent, alors même, et surtout  s'il dérangeait  on ne pouvait faire l'impasse. Désormais, il est mort, on pourra donc  utiliser sa notoriété pour flatter les intérêts des petits marquis  du PAF. Savoir que Lavilliers participe à cette pantalonnade me laisse perplexe, et me déçoit...

Je me souviens d'un "gala de l'impossible" avec  Jacques Brel, inoubliable et gravé sur cassette car en ces temps INternet n'existait pas, et si on voulait se souvenir il fallait être prêt à enregistrer au moment de la diffusion, cette émission qui nous a quelquefois accompagnés lors de  nos voyages en automobile  était d'une autre qualité que cette émission "fourre-tout" où le grand  absent, c'est Léo.

Mais l'essentiel n'est-il pas de faire de  l'audience  ?

Pas sûr que ce  soit réussi ...

France inter a préféré se passer des services de Philippe Meyer, dommage, ce monsieur faisait un énorme travail de pédagogie en direction des jeunes en présentant chaque samedi entre 12 et 13 heures des joyaux de la chanson française, mais las, il déplaisait à la direction qu'il critiquait, dans un esprit de construction et non de destruction, pour le bien de la chaine, mais pas celui de ses dirigeants.

Philippe Meyer aurait dit (cf Laurent Mauduit) Radio France a cela aujourd’hui de commun avec l'URSS de Staline, que « c’est le pays du mensonge déconcertant… ».

Radio France (France Culture) devait trouver que trop de temps était consacré à l'environnement : l'émission de Ruth Stégassi "Terre à Terre" a été supprimée, c'est vrai qu'elle devait déranger car diffusée à une heure de grande  écoute : le samedi entre 7 et 8 heures...

A force de faire dans le médiocre, il ne faudra pas s'étonner  que les "Zauditeurs" se fassent leurs propres programmes, Internet c'est pas fait pour les chiens...

en attendant pour ceux qui préfèrent l'original : https://www.youtube.com/watch?v=QwakVXbEuQs

ça vous évitera bien des  bavardages inutiles 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.