C'est vraiment dur d'être aimé par des Cons !

Voilà ce que doit se dire (en aparté) François Hollande après les résultats des derniers sondages qui lui accordent une remontée de 20%. On se demande bien pourquoi les Français ont tout à coup une immense confiance dans leur président, alors que ce dernier, assisté de ses ministres dont le premier se targue d'une inflexible sévérité à l'égard des malfaisants de toutes sortes, d'un service de renseignement (la DGSI, à ne pas confondre avec la DGSE) au top, n'a pas su empêcher un attentat dans un journal pourtant protégé par des forces de police. Ou alors les Français n'ont retenu de cette affaire que la grande manif, et la cérémonie à la synagogue auxquelles notre Président Bien Aimé a apporté sa Lumineuse Présence. Il n'a visiblement pas impressionné un pigeon qui l'a décoré, croyant bien faire sans doute, mais a touché le cœur de ses Sujets.

Prétendre que les 17 morts de l'affaire Charlie ont fait son affaire serait sans doute présomptueux, alors osons espérer qu'il n'y en aura plus d'autres et que le soufflé Hollande tout comme le soufflé Charlie retombera bientôt.

C'est vraiment dur d'être aimé par des cons...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.