QUE FAIRE ?

Comment sortir de la perplexité quant à l'élection présidentielle ?

Plaignez le militant communiste que je suis depuis 50 ans,après l'annonce du refus par Melenchon de s'unir avec Hamon.

 

Que doit il faire ?

 

Sur le fond les deux programmes d'Hamon et de Melenchon se resemblent énormément aussi bien dans leurs qualités que leurs défauts.

 

Bien sur, les modalités pratiques sont différentes mais sur l'essentiel c'est la même chose : tous les deux prévoient des dépenses publiques en augmentation avec le développement des services publics  et de l'investissement public, ce qui est positif. Mais ils ont tous les deux le même défaut.Ils ne prévoient rien quant à la nécessité d'échapper à la dictature des intérêts financiers relayée par les institutions européennes ,alors qu'il faudrait, au minimum,  pour cela, nationaliser les plus grandes banques ce que ne prévoient de faire ni Mélenchon ni Hamon.

 

Dans ces conditions, je m'explique mal leur désunion alors que leur union permettrait leur présence au second tour et de battre Macron, la droite et l'extrème droite, sinon par des ambitions personnelles à l'opposé des préoccupations de toutes les victimes de la crise.

 

Dans ces conditions, il ne me reste que trois mauvais choix :

Voter Hamon

Voter Melenchon

Voter blanc ou nul.

 

Sauf si la mobilisation en faveur d'une candidature unique parmi les deux candidats les moins mauvais abourissait d'ici le jour de l'élection présidentielle et lors des législatives.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.