Cherchez, vous finirez bien par trouver.

L'UK n'est qu'une île, dépendante de l'extérieur, et le grand primate de Sablé n'est qu'un hobereau.

Je lisais cet après midi, Libé et le CI. Quelque chose me frappe. Personne ne semble envisager que, aujourd'hui est l'accomplissement d'hier, et que demain sera l'accomplissement d'aujourd'hui. L'évolution, connais pas ! La situation actuelle n'est que la résultante de ce qui a été commencé, ou n'a pas été commencé depuis des lustre. L'UK s'est battu, durant des siècles pour être le premier inter pares, pour se venger d s'être fait virer du continent. Puisque le continent refuse de se soumettre, elle ira chercher ailleurs l'énergie de son pouvoir. Et il faut convenir qu'ils s'y sont fort bien entendu. Mais voila, l'évolution est passée par là, et l'UK n'est plus qu'une île, dépendante de l'extérieur. En bons anglais qui se respectent, ils sont devenus les champions du pompage des ressources des autres, et sur la spéculation sur les dites ressources. Pour son plus grand profit. On dira sans doute que je ne suis qu'un sale froggy, jaloux.  J'ai soutenu le brexit, et je persiste et signe. Que cela plaise ou non aux anglais, ils devront faire avec le continent européen. La leçon sera rude, pour tout le monde, mais on fera avec.

Changeons de cible  Il m'est venu à l'esprit, à force d'observer le grand primate de Sablé, que le ci devant avait tout du hobereau. Revoir tout ce qui se trouve sur cette qualification. Revoyez cette photo -déjà ancienne- avec toute la famille et un poney. Jaloux de ses prérogatives-privilèges, sur de sa supériorité et de son impunité sociale et politique, due à so extraction,, il conchie les va nus pieds qui le houspillent. Il incarne parfaitement la droite française, Hautaine et pleine de morgue, aristocratie d'ancien régime qui n'a jamais digéré 1789, soucieuse d'imposer à la valetaille et la populace ses légitimes diktats. Pour cette droite, la gauche, assimilée aux boutes feu sans culotte -sans costard ni cravates n'est pas légitime - voir déclarations de Barouin sur l'arrivée par effraction de la gauche au pouvoir - ,   récusant avec impudence la suprématie des hobereaux. Refuser la corvée, la taille ! Mais quelle indécence  !!! Et mal fagotés, et insolents, en plus ! les cuistres

Le vieux dans la montagne.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.