Les ancêtres de Julien Bayou écolo les verts

Raoul Bayou et sa femme Margueritte, les grands parents de Julien Bayou, étaient trés connus dans l'Hérault à une époque ou le parti socialiste, issu de la Résistance avait conquis la plus grande partie des pouvoirs régionaux. Voici quelques infos sur cette période !!

                         Quelques infos sur les origines familiales de  Julien Bayou

                                                          Ecolo Les Verts

  J’ ai milité en syndicalisme agricole dès  mes 20 ans, et j’ai bien connu les grands parents de Julien Bayou ; en particulier Raoul Bayou ,son grand père paternel,  ils  étaient engagés politiquement au PS , et étaient mari et femme instituteurs dans l’Hérault, spécialement dans la région de Saint Chinian , je les ai connus , au début , instituteurs à Berlou, petit village viticole au pied du Caroux et non loin de la vallée du l’ORB qui coule vers Béziers.

J’ai participé aux premières initiatives qualitatives viticoles , dues aux réformes issues de la période de la Libération, dont le promoteur était Philippe Lamour, chargé par le ministre de l’agriculture , nommé par le Général de Gaulle, Tanguy-Prigent  de remplacer la Corporation  Paysanne vichyssoise par de nouvelles organisations professionnelles regroupant l’ensemble des agriculteurs français dans le cadre de la Confédération Générale de l’Agriculture, base de structures spécialisées. Philippe Lamour, avocat célèbre des années 1935/1940 , originaire de Lille, qui avait traduit Mein Kampf,  l’ouvrage de Hitler, pour démontrer aux français la dangerosité des Nazis, a dû changer de métier et se replier , avec sa famille dans la zone libre sud, après l’envahissement de la France par les troupes allemande . Il est devenu vigneron, a acheté un domaine dans les Costières de Nîmes et a pu se faire oublier de son ancien milieu social et professionnel.. Après la Libération , Il a été chargé de diverses missions et s’est trouvé proche de Mendez-France  ministre des Finances. Il a obtenu de celui ci, la difficile création d’une structure professionnelle chargée  de regrouper les vignerons du sud de la France, qui contrairement aux vignerons champenois, du bordelais, d’Alsace, et d’autres zones viticoles qualitatives , étaient restés à des production viticoles de masse destinées aux populations ouvrières et minières de France , disposant de faibles moyens financiers. C’est ainsi qu’est né le syndicat  des vignerons des Coteaux du Languedoc, dont Raoul Bayou fut un animateur local. Il créa dans ce cadre le syndicat des vignerons de Saint Chinian qui regroupait une dizaine de communes dont Berlou et les caves coopératives de chaque commune..

Lorsqu’en 1981 , François Mitterrand devint Président de la République , Raoul Bayou devint député de sa circonscription de sa majorité, et Questeur de l’Assemblée Nationale. Il m’accueillit un jour dans le palais réservé à la questure, partie du Domaine  de l’Assemblée Nationale et me fit visiter son lieu d’accueil  dont, sa chambre au premier étage, comportait un magnifique lit à baldaquin .Sa femme Marguerite est devenue par la suite, maire de Saint Chinian. Raoul Bayou avait donc en qualité de Questeur, la gestion de l’assemblée nationale dont faisait partie les services de restauration annexes de l’assemblée. Cette position lui permit de faire entrer les vins de Saint Chinian dans cette restauration et de faire embaucher des employés de sa  région. Leur accent caractéristique , comme celui de Raoul  emplissait les couloirs de l’Assemblée et même de l’hémicycle !!

Jean Clavel.  décembre 2019

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.