jm.boireau
Abonné·e de Mediapart

3 Billets

0 Édition

Billet de blog 23 mai 2022

Nouvelle de Urville Bocage

Nouvelle d'Urville Bocage.

jm.boireau
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Ayant aperçu notre garde champêtre glisser dans ma boite à lettres, un avis de notre Maire, nous invitant à la commémoration de l'Armistice du 8 mai 1945 et à déposer une gerbe au monument aux morts le dimanche 08 mai 2022 à 12h15, je me suis dit que c'était aussi l'occasion de participer, se mêler à la foule des habitants de notre commune et d'échanger quelques propos d'actualités. Étant handicapé intellectuellement j'ai préparé un petit texte pour essayer de me faire comprendre. Un peu en retard je me trouve seul et vois les les fleurs au pied du monument. Voila pourquoi vous lisez aujourd'hui ce que je n'ai pu le 8 mai.

Nous sommes réunis ce 8 mai 2022 au pied du monument aux morts à Urville Bocage, non pas pour faire la guerre mais à cause de la guerre. Il ne faut pas que ce soit une démarche inutile, l'occasion de boire un verre ou de parler d'autres choses, mais de remettre au goût du jour, au goût de tous les jours »Pourquoi sont-ils mort ». Il n'y a pas plusieurs réponses mais une seul qui comprend toutes les autres. Pour défendre : la Ligue Universelle des Droits de l'Homme. Je sais, le Serment du Jeu de Paume pour les normands s'est transformé en Serment du Jus de Pommes. Je l'ai bien compris dans l'urne d'Urville Bocage, le droit pour moi, pas pour tous et surtout pas Universelle. Il est vrai que notre pays a ses propres assassins, ses propres violeurs, ses propres gangsters, etc... du plus haut de l'état au plus misérable. Du religieux à ceux qui ne croient en rien. Alors je m’inquiète pour mon avenir. Les urvillais.es nés;ées à Urville ne sont pas nombreux.ses, le grand remplacement a fait son œuvre. Les droits de l'homme n'étant pas dans l'esprit des habitants je me méfie de ce rejet de l'autre, de l'étranger. Il faut que ma valise soit toujours prête.

Ceci dit, madame Marine Le Pen doit être respectée comme tout un chacun, très active et sincère dans ses convictions, élevée à la potion magique de son père, qui changent parfois d'orientation, comme tous pouvons le faire. Mais les droits de l'homme ne sont pas inscrits au fronton de son parti et de plus l'esprit guerrier de cette droite extrême déshonore la France par son nationalisme en refusant les adhésions à l'UE pourtant une garantie de paix, de stabilité et de sauvegarde de la démocratie. Une construction de l'autonomie stratégique de l'UE est très en retard dans ses avancés qui réclament de nombreux et longs travaux des juristes internationaux. Actuellement l'UE se penche sur la création d'un avion de combat, d'un avion de patrouille pour la marine et d'un nouveau blindé. Les dépendances inter-nation, l'une possède le pain, l'autre le beurre, l'autre la viande, etc...etc...L'une est riche, l'autre est pauvre et sans perdre sa souveraineté la solidarité repose sur le respect des droits de l'homme.

Les législatives approchent, ne vous lier pas les mains dans un régime autoritaire, mais gardé à tout moment la liberté de pouvoir réagir, soyez vigilant à tout les prémices antidémocratiques sans respect des droits de l'homme. Ne soyez pas couillon et couillonnez comme le peuple de 'Adolphe' Poutine et de tant d'autres.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Comment combattre l’enracinement du Rassemblement national
Guillaume Ancelet et Marine Tondelier, candidats malheureux de l’union de la gauche dans des terres où l’extrême droite prospère, racontent leur expérience du terrain. Avec l’historien Roger Martelli, ils esquissent les conditions pour reconquérir l’électorat perdu par le camp de l’égalité. 
par Fabien Escalona et Lucie Delaporte
Journal — Parlement
Les macronistes et LR préfèrent les amendes à la parité
Moins de femmes ont été élues députées en 2022 qu’en 2017. Plutôt que respecter les règles aux législatives, des partis ont préféré payer de lourdes amendes : plus de 400 000 euros pour Ensemble, et 1,3 million pour Les Républicains, selon nos calculs. Certains détournent aussi l’esprit de la loi.
par Pierre Januel
Journal
La nomination d’Éric Coquerel suscite une polémique parmi les féministes
Plusieurs militantes ont affirmé que le député insoumis, élu jeudi président de la commission des finances, a déjà eu un comportement inapproprié avec des femmes. Mais en l’absence de signalement, aucune enquête n’a abouti. L’intéressé dément, tout en admettant avoir « évolué » depuis #MeToo.
par Lénaïg Bredoux et Mathieu Dejean
Journal — Éducation
Au Burundi, un proviseur français accusé de harcèlement reste en poste
Accusé de harcèlement, de sexisme et de recours à la prostitution, le proviseur de l’école française de Bujumbura est toujours en poste, malgré de nombreuses alertes à l’ambassade de France et au ministère des affaires étrangères.
par Justine Brabant

La sélection du Club

Billet de blog
Grippe aviaire : les petits éleveurs contre l’État et les industriels
La grippe aviaire vient de provoquer une hécatombe chez les volailles et un désespoir terrible chez les petits éleveurs. Les exigences drastiques de l’État envers l’élevage de plein air sont injustifiées selon les éleveurs, qui accusent les industriels du secteur de chercher, avec la complicité des pouvoirs publics, à couler leurs fermes. Visite sur les terres menacées.
par YVES FAUCOUP
Billet de blog
L’aquaculture, une promesse à ne surtout pas tenir
« D’ici 2050, il nous faudra augmenter la production mondiale de nourriture de 70% ». Sur son site web, le géant de l’élevage de saumons SalMar nous met en garde : il y a de plus en plus de bouches à nourrir sur la planète, et la production agricole « terrestre » a atteint ses limites. L'aquaculture représente-elle le seul avenir possible pour notre système alimentaire ?
par eliottwithonel
Billet de blog
Cochon qui s’en dédit
Dans le cochon, tout est bon, même son intelligence, dixit des chercheurs qui ont fait jouer le suidé du joystick. Ses conditions violentes et concentrationnaires d’élevage sont d’autant plus intolérables et son bannissement de la loi sur le bien-être animal d’autant plus incompréhensible.
par Yves GUILLERAULT
Billet de blog
Faux aliments : en finir avec la fraude alimentaire
Nous mangeons toutes et tous du faux pour de vrai. En France, la fraude alimentaire est un tabou. Il y a de faux aliments comme il y a de fausses clopes. Ces faux aliments, issus de petits trafics ou de la grande criminalité organisée, pénètrent nos commerces, nos placards, nos estomacs dans l’opacité la plus totale.
par foodwatch