Avesnois – La pression judiciaire continue!

– la colère face au mutisme du Sous-préfet ! Suite à la construction de leur « QG » à Hargnies la semaine dernière, la propriétaire du terrain subit une pression énorme de la part des différents services, Gendarmerie, Mairie et Sous-préfecture.

Un Maire sous pression ?

Lundi 4 novembre, une délégation des gilets jaunes s’était rendue à la mairie afin de savoir exactement ce qui leur était reproché quant à ce camp.

Reçu par le maire, Pierre Van Wynendaele, après un échange qualifié de « courtois  » par notre contact sur place, a eu lieu.

« Les réponses premières de celui-ci portaient sur les conditions dans lesquelles le camp avait été mis en place, insistant sur le fait que tant la propriétaire, que les gilets jaunes, auraient dû l’avertir de ce projet de camp », laissant sous entendre l’inquiétude du « voisinage » l’ayant alerté. Monsieur Pierre Van Wynendaele, précisant aussi « qu’il y avait un règlement urbanistique ainsi qu’un arrêté municipal interdisant les feux, qu’il y avait lieu de respecter ».
Le Maire a alors précisé, qu’il avait des supérieurs Hiérarchiques, et que donc il n’était pas seul décisionnaire du sort de leur « QG ».

Le constat recueillit auprès de nos contacts gilets jaunes ayant été reçus par le maire, étant que celui-ci, bien qu’essayant de temporiser, « subirait une pression du Préfet et du Sous-préfet d’Avesnes-sur-Helpe », ce qui aurait entraîné la plainte contre la propriétaire.

« Mutisme, indifférence et mépris de la part du Sous-préfet ».

Une délégation des Gilets Jaunes de l’Avesnois a alors déposé en date du 4 novembre une demande d’audience officielle auprès de la Sous-préfecture d’Avesne-sur-Helpe, afin de rencontrer le Sous-préfet, Monsieur Alexander Grimaud.

Recontacté il y a peu, il nous a été confirmé que le Sous-préfet, bien qu’ayant accepté la manifestation statique devant la sous-préfecture d’Avesnes-sur-Helpe, ne recevra pas la délégation des gilets jaunes.

Le Chef du bureau des actions interministérielles, Monsieur Julien Lespilette, aurait recontacté un membre de la délégation afin de signifier que « la demande d’audience auprès du Sous-préfet, n’a pas reçu l’avis favorable de celui-ci et donc il ne vous recevra pas » ! Notant qu’aucune excuse tangible de ce refus n’a été donnée.

Suite à une frustration compréhensible devant un tel mutisme de la part du Sous-préfet Alexander Grimaud, il a été répondu à Monsieur Lespilette, « ce n’est pas grave, tant que le Sous-préfet refusera de nous recevoir, il y aura, tous les soirs, une manifestation déclarée devant la sous-préfecture ».
le Chef du bureau des actions interministérielles a répondu qu’il ferait suivre cette déclaration. Alors que ceux-ci avaient pour intention de dialoguer pacifiquement avec le Sous-préfet d’Avesnes-sur-Helpe quant à la répression intense dont ils sont victimes dans l’Avesnois. Il apparaît que Monsieur Alexander Grimaud, refuse tout dialogue et serait décidé à «  Éradiquer les gilets jaunes » de sa région. Une attitude ressentie par les gilets jaunes, et on peu le comprendre, comme du mépris et de l’arrogance.

Rappelons que de nombreux témoignages de gilets jaunes de la région nous font part d’une pression sans précédant de la part des pouvoirs publiques; multiples convocations pour audition sous motifs fallacieux, amendes à répétition, demandes d’enquête sociale, etc...

Fort de leur bon droit, à ce stade aucune démolition du « QG » n’est prévue par les gilets jaunes de l’Avesnois, la propriétaire et ceux-ci ayant pris conseil auprès d’un avocat, lequel les a informés de la procédure à suivre par l’administration, procédure prenant plus de temps que celui précisé sur l’accord écrit entre la propriétaire et les gilets jaunes.

Force est de constater une fois encore, alors que les gilets jaunes de l’Avesnois sont désireux d’entamer un dialogue positif avec les autorités locales, que celles-ci de leur côté, ne font preuve d’aucun effort et n’apportent aucune réponse.

Lien vers l'article : https://thevoxpopulichanel.com/2019/11/08/gilets-jaunes-avesnois-la-pression-judiciaire-continue-la-colere-face-au-mutisme-du-sous-prefet/

©Darius Fawkes pour WPA – TVPC et Journalisme 2.0 – le 08 novembre 2019 à 19h00
Crédit photos: Dom Vidéaste Ama Teur / Vanessa D’aquino Lixon

CopyrightDepot.com numéro: 00067724-1

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.