mot de passe oublié
11 euros par mois

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Souscrivez à notre offre d'abonnement à 11€/mois et découvrez notre application mobile disponible sur Android et iOS.

Je m'abonne
Le Club de Mediapart mar. 24 mai 2016 24/5/2016 Édition du matin

"Notre Contribution Citoyenne"

Ouverture du débat en vue de la motion citoyenne La Contribution Citoyenne porte la volonté, celle des militants socialistes, actifs dans les campagnes électorales, de participer réellement au débat et d’être associés aux décisions. C’est l’enjeu majeur de ce Congrès.

Ouverture du débat en vue de la motion citoyenne

Democratie.jpg
La Contribution Citoyenne porte la volonté, celle des militants socialistes, actifs dans les campagnes électorales, de participer réellement au débat et d’être associés aux décisions. C’est l’enjeu majeur de ce Congrès.

Nous soutenons totalement le Président de la République et le gouvernement mais nous ne voulons pas d’une UMP de gauche !

 

A nous militants et sympathisants de prendre la parole pour un Congrès du Parti Socialiste qui associe les militants au choix des orientations politiques. La contribution citoyenne ouvre aujourd’hui le débat sur la motion citoyenne en vue d’un large rassemblement des socialistes.

 

Qu’attendons-nous du Parti socialiste ?

 

 

La contribution citoyenne prend trois engagements :

 

 

1 - Faire du Parti Socialiste la première force politique progressiste dans son fonctionnement. Imposer ainsi à l'intérieur du Parti les valeurs progressistes que nous portons à l'extérieur.

 

  • En donnant plus de place aux militants dans les débats et les décisions. On ne peut plus accepter une forme de gouvernance descendante, les décisions se prenant au sommet. Cette forme archaïque de gouvernance doit prendre fin.  
    Nous prônons une démocratie plus participative. Nous proposons notamment d’instaurer le référendum d’initiative militante.

 

 

  • En ouvrant le Parti socialiste sur la société, car nous avons besoin de débattre pour  enrichir nos propositions, pour répondre aux attentes de la population, pour expliquer nos orientations. Cette ouverture est nécessaire pour assurer une bonne gouvernance.

    Les sympathisants, qui ont participé notamment aux primaires, doivent être davantage associés à la vie du parti et aux décisions. Il faut également nous tourner davantage vers les quartiers populaires, une exigence démocratique. Les actions en direction des citoyens, telles que le porte-à-porte, devront être pérennisées en dehors des périodes électorales.

 

 

  • En assurant un Parti exemplaire, nous ne sommes pas là pour nous servir mais pour servir.

 

 

  • En imposant le non-cumul des mandats pour assurer le renouvellement et la diversité sous toutes ses formes.

Pour mieux représenter assurer toutes les catégories socioprofessionnelles, il faudra envisager une « sécularisation » du parcours de l’élu entre la vie politique et la vie civile.

 

  • En mobilisant toutes nos forces pour soutenir les réformes nécessaires afin de redresser le pays, notamment par une gestion plus rigoureuse des fonds publics. Un euro dépensé doit être un euro utile. Le Parti Socialiste est un parti de gouvernement porteur d’une espérance. Il se veut à la fois responsable et ambitieux dans ses propositions pour une société plus humaine.   

 

 

 

2 - Faire du Parti Socialiste le parti de la révolution démocratique.

 

  • Le monde se transforme rapidement. Les peuples font entendre leur voix et leurs colères. Une partie se réfugie dans des votes extrêmes. Cela traduit le plus souvent un besoin d'être davantage associé aux décisions politiques, surtout lorsqu'elles appellent un effort important. La démocratie participative s'impose d'autant plus que les moyens techniques actuels facilitent l'information et les échanges directs. Notre Parti se doit d'être plus novateur dans ce sens.

 

 

  • L’égalité femme/homme est toujours un combat. Les inégalités de salaires, les inégalités dans les fonctions de décision, les inégalités dans la représentation politique demeurent. C’est inacceptable. Nous avons une exigence de résultat pour l’égalité réelle femme/homme.

 

 

  • La France métissée est une chance, c’est un atout par la diversité qu’elle offre dans un monde global. C’est cette France que nous aimons.  

 

 

  • La laïcité garantit les libertés individuelles dans le respect de tous. Nous formons une République. Nous sommes profondément attachés à la laïcité.

 

 

  • Les pouvoirs doivent être mieux partagés et les pratiques innovantes des territoires davantage valorisées. Nous sommes pour la décentralisation. Nous voulons la mutualisation des pratiques et les expériences territoriales.

 



3 - Faire du Parti Socialiste une force populaire, solide dans ses engagements. Le Parti Socialiste, premier parti de gauche, porte l’espérance du changement.

 

  • Nous voulons un parti engagé pour l’égalité réelle, la République c’est aussi la fraternité.

 

  • L’égalité d’accès à l’éducation pour tous, par une réforme ambitieuse des savoirs et par la formation tout au long de la vie.
  • L’égalité d’accès à la santé.
  • L’égalité des territoires, nous ne voulons plus de quartiers et de territoires ruraux abandonnés par les pouvoirs publics. Les sécurités sont un droit pour tous. Les services publics doivent fonctionner partout.

 

 

  • Un parti engagé pour un ordre international juste, un altermondialisme :  

Le capitalisme profite de l’ouverture des frontières pour mettre en concurrence les salariés. Les délocalisations accroissent l’enrichissement d’un petit nombre et plongent une partie des salariés dans le chômage et la précarité. Nous soutenons une régulation internationale contre le libéralisme sauvage. Nous sommes les héritiers de Jaurès pour l’Humanité.

 

 

  • Un parti engagé pour soutenir le désir d’entreprendre un atout pour le développement économique.

 

  • Nous sommes pour faire de la France un pays d’entrepreneurs en encourageant l’esprit d’entreprise notamment à l’école et dans les quartiers populaires.
  • Nous soutenons l’Etat stratège encourageant les innovations, fixant des priorités, lançant des initiatives.
  • Nous portons un discours de gauche de l’entreprise. Le Parti Socialiste s’engage à soutenir les entreprises. Mais nous voulons une entreprise citoyenne respectueuse de normes sociales et environnementales. C’est le donnant/donnant. Il faut renforcer la participation des salariés à la vie de l’entreprise.

 

 

  • Un parti engagé résolument pour la révolution écologique

 

  • La France et l’Europe doivent porter cette révolution. C’est aussi un atout économique majeur.
  • La question énergétique mérite des choix ambitieux pour un développement durable. Tout en misant sur les énergies renouvelables, nous ne limiterons pas notre approche écologique à cette seule question. Nous ferons une priorité centrale du combat pour une agriculture durable et pour la préservation de la biodiversité et de la ressource en eau. Nous souhaitons que les liens entre santé et environnement soient mieux pris en compte dans nos politiques publiques. Enfin, nous réaffirmons notre totale opposition à l'exploitation des hydrocarbures de schiste, avec ou sans fracturation hydraulique.
  • Nous militons pour la création de l’Organisation mondiale de l’environnement comme il existe déjà l’OMC, pour porter une ambition planétaire sur ce sujet qui ne connaît pas de frontières.

 

 

  • Un parti engagé pour faire avancer l’Europe des peuples. Nous ne voulons pas d’une Europe technocratique. Nous sommes pour une Europe démocratique, sociale et écologique.

 

 

 

Maintenant à vous de vous prononcer, à vous de proposer, à vous de dépasser les chapelles et les chefferies, à vous de militer jusqu’au bout en participant aux orientations politiques du Parti Socialiste, notre parti.

 

Nous vous donnons rendez-vous samedi 25 août (heure et lieu exacts à venir) à l’Université de la Rochelle pour un débat participatif sur ces engagements.


C’est à partir de ce travail collectif des militants que sera rédigée la motion citoyenne.



- Rappel: Il est possible de signer plusieurs contributions avant motion.

- Parce que "Personne ne sait tout sur tout: pas plus l’élu que le citoyen, pas plus le technicien que  l’usager.
Il faut savoir reconnaître la variété des compétences et ne s’interdire d’en mobiliser aucune. C’est pourquoi tout projet politique doit s’appuyer sur une phase d’écoute et se réaliser dans le respect des gens qu’il concerne. Cela ne signifie nullement qu’on écoute sans décider, mais au contraire qu’on décide, enrichi d’une intelligence collective. C’est une méthode d’action publique à la fois juste et durable." S Royal

"Notre Contribution Citoyenne" sollicite votre signature mais aussi vos commentaires et propositions pour abonder et améliorer le texte!

A lire ici: http://contributioncitoyenne.blogspot.fr/p/lire-la-contribution.html

A signer ici: http://contributioncitoyenne.blogspot.fr/p/signer.html

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Tous les commentaires

Je n'ai fait qu'un bref séjour au PS, il y a longtemps. Je crois que c'est, de très loin, le pire des partis...

 

... à l'exception de tous les autres.

Construisez l'indépendance de Mediapart

onze euros par mois

Souscrivez à notre offre d'abonnement à 11€/mois et découvrez notre nouvelle application mobile.
Je m'abonne

Le blog

suivi par 37 abonnés

Le blog de JNSPQD