JNSPQD
Abonné·e de Mediapart

248 Billets

3 Éditions

Billet de blog 11 déc. 2014

JNSPQD
Abonné·e de Mediapart

Pétition en soutien aux citoyens espagnols: contre la Ley Mordaza!

JNSPQD
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Image de ce jour, des députés de gauche au Parlement espagnol manifestant leur opposition à la normative proposée par le PP dans le cadre de la "Loi de Sécurité Citoyenne" qui est débattue ces jours-ci, à forte connotation franquiste que, si elle est approuvée, imposera des amendes de 30.000 euros aux citoyens qui refusent de présenter les documents d'identité à la police, ou encore à ceux manifestant en soutien pour s'opposer aux expulsions de domicile (des centaines de milliers depuis 2008, parfois plus de 500 par jour et dans des conditions ubuesques en faveur des banques qui deviennent propriétaires des logements, conditions incompréhensibles dans un pays de droit) ou alors à tout celui qui prendrait et  montrerait sur le web des vidéos de violences policières... voilà le niveau de l'intention de cette loi! Ce ne sont que quelques exemples parmi bien d'autres d'abus liberticides prévus dans la normative.

En fait, cela ressemble au retour à l'"ordre" de la dictature franquiste où seulement le bruit de bottes et le son musical des clochers des églises catholiques fut le rythme imposé à plusieurs générations durant quarante longues années. 

Au moment où le parti de la droite dure (en Espagne, il n'y a pas d'autre Droite) affiche les pires sondages d'adhésion citoyenne et le gouvernement central est mis en minorité par ces enquêtes d'opinion, ils durcissent le ton et montrent le vrai visage qui est le sien, celui du franquisme rance défenseur des privilèges d'une minorité complétement corrompue qui n'a pas renoncé, faisant craindre le pire des avenirs démocratiques pour le pays.

Les partis de gauche annoncent que ce sera l'une des premières lois à faire déroger dès leur retour au pouvoir, retur qui semble difficile si ce gouvernement met en application les intentions qui affichent ces lois liberticides.

Plusieurs pétitions circulent sur le Net, en voici une. Merci aux personnes de bonne volonté qui voudront la signer et ainsi venir soutenir la révolte des citoyens espagnols en résistance:

https://secure.avaaz.org/es/ley_mordaza_rb/?pv=60&rc=fb

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Violences sexistes et sexuelles
Le youtubeur Léo Grasset visé par une enquête pour viol
Selon nos informations, une étudiante a déposé plainte à Paris. Elle accuse de « viol » le célèbre vulgarisateur scientifique et youtubeur, déjà visé par une enquête préliminaire pour « harcèlement sexuel ». De nouveaux témoignages font état de « problèmes de respect du consentement », mais également d’« emprise ».
par Sophie Boutboul et Lénaïg Bredoux
Journal — Asie et Océanie
Xi Jinping, le pompier pyromane
L’atelier du monde est au bout du rouleau et dans toute la Chine, des protestations réclament la fin des mesures draconiennes de contrôle social décidées au nom de la lutte contre le Covid. Le numéro un chinois est pris au piège de sa politique autoritaire.
par François Bougon
Journal — Transparence et probité
Le n°2 de l’Élysée, Alexis Kohler, s’enferre dans le déni face aux juges
Mis en examen pour « prise illégale d’intérêts » en septembre, le secrétaire général de l’Élysée se voit reprocher « sa participation » comme haut fonctionnaire, entre 2009 et 2016, à des décisions touchant le groupe MSC, lié à sa famille. Lors de son interrogatoire, il s’est dit « choqué » que « son intégrité » soit mise en cause.
par Martine Orange
Journal
Soupçons de fraude fiscale : la justice saisie du cas de l’ex-ministre Caroline Cayeux
La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) a fait savoir mardi qu’elle avait signalé au parquet de Paris le cas de Caroline Cayeux, ministre démissionnaire du gouvernement, soupçonnée d’évaluation mensongère de son patrimoine et de fraude fiscale.
par Ilyes Ramdani

La sélection du Club

Billet de blog
Lettre d'Iraniens aux Européens : « la solidarité doit s'accompagner de gestes concrets »
« Mesdames et messieurs, ne laissez pas échouer un soulèvement d’une telle hardiesse, légitimité et ampleur. Nous vous demandons de ne pas laisser seul, en ces temps difficiles, un peuple cultivé et épris de paix. » Dans une lettre aux dirigeants européens, un collectif d'universitaires, artistes et journalistes iraniens demandent que la solidarité de l'Europe « s'accompagne de gestes concrets, faute de quoi la République islamique risque de durcir encore plus la répression ».
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Voix d'Iran : la question du mariage forcé (et du viol) en prison
Ce texte est une réponse à la question que j'ai relayée à plusieurs de mes proches, concernant les rumeurs de mariages forcés (suivis de viols) des jeunes filles condamnées à mort.
par sirine.alkonost
Billet de blog
Dieu Arc-en-Ciel
« Au nom du Dieu Arc-en-ciel ». C'est ainsi que Kian Pirfalak (10 ans) commençait sa vidéo devenue virale depuis sa mort, où il montrait son invention. Tué à Izeh par les forces du régime le 16 Novembre. Sa mère a dû faire du porte-à-porte pour rassembler assez de glaçons et conserver ainsi la dépouille de son fils à la maison pour ne pas que son corps soit volé par les forces de l’ordre à la morgue.
par moineau persan
Billet de blog
Témoignage d'une amie Iranienne sur la révolution en Iran
Témoignage brut d'une amie Iranienne avec qui j'étais lorsque la révolution a débuté en Iran. Ses mots ont été prononcés 4 jours après l'assassinat de Masha Amini, jeune femme Kurde de 22 ans tuée par la police des moeurs car elle ne portait pas bien son hijab.
par maelissma