JNSPQD
Abonné·e de Mediapart

247 Billets

3 Éditions

Billet de blog 17 avr. 2011

Qui terrorise, pardon, qui gouverne le monde? ou si ce n'était pas si triste et grave pour Cuba, ce serait ridicule...

JNSPQD
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Selon El País de ce jour, la SEC (Securities and Exchange Commission) fait pression sur le BBVA (Banco Bilbao Vizcaya Argentaria - l’un des groupes financiers espagnols les plus importants à l’échelle mondiale avec une forte présence en Europe et en Amérique Latine) et demande à cette entité sous un ton inquisitorial des explications sur sa présence à Cuba.

Ce n'est pas la première fois. La SEC maintient une pression constante sur les entreprises étrangères qui pratiquent dans les pays considérés par les Etats Unis comme ennemis. Cette pression réussit déjà sur les Banques de Santander, Sabadell et la même BBVA qui durent abandonner leurs échanges avec l'Iran. Mais la pression devient harcèlement particulier lorsqu'il s'agit de Cuba, comme les documents obtenus par Wikileaks ont déjà mis au découvert ces derniers mois.

Cette fois, la SEC s'est mise en alerte lors de la publication par la BBVA dans son rapport annuel de 2009 qu'informait que l'un de ses 100.000 employés l'était sur l'île des Caraïbes.

La Sec demande à l'entité bancaire d'examiner le risque encouru concernant sa réputation(?) et ajoute "Nous observons la déclaration, pages 118, 119, 120, du rapport annuel selon lequel vous avez un employé à Cuba et dans la page 25 du même rapport de clients au Moyen Orient, région que généralement comprend l'Iran, le Sudan(sic) et la Syrie"

Après cette introduction, la SEC exige de la banque information sur l'étendue et nature des activités "passées, présentes et prévues" dans les quatre pays cités, considérés par les Etats Unis comme "parrains du terrorisme"...

http://www.elpais.com/articulo/economia/Washington/pide/explicaciones/BBVA/tener/empleado/Cuba/elpepueco/20110417elpepieco_5/Tes

:

Cadres de BBVA autour de son PDG, Francisco Gonzalez, en Wall Street, en 2009. (Agencia EFE)

Hors sujet, mais l'on peut faire "de una piedra dos tiros": à observer le niveau du respect de la parité dans l'entreprise, la SEC ne semble avoir rien à redire à ce sujet... mais c'est vrai que ce n'est pas son rôle!

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — États-Unis
Devant la Cour suprême, le désarroi des militantes pro-avortement américaines
Sept ans presque jour pour jour après la légalisation du mariage gay par la Cour suprême des États-Unis, celle-ci a décidé de revenir sur un autre droit : l’accès à l’avortement. Devant l’institution, à Washington, la tristesse des militants pro-IVG a côtoyé la joie des opposants.
par Alexis Buisson
Journal
IVG : le grand bond en arrière
L’arrêt « Roe v. Wade », qui a été abrogé par six voix pour et trois contre, avait fait, il y a 50 ans, de l’accès à l’IVG un droit constitutionnel. La décision de la Cour suprême n’est pas le fruit du hasard. Le mouvement anti-IVG tente depuis plusieurs décennies de verrouiller le système judiciaire.
par Patricia Neves
Journal — Parlement
Grossesse ou mandat : l’Assemblée ne laisse pas le choix aux femmes
Rien ou presque n’est prévu si une députée doit siéger enceinte à l’Assemblée nationale. Alors que la parité a fléchi au Palais-Bourbon, le voile pudique jeté sur l’arrivée d’un enfant pour une parlementaire interroge la place que l’on accorde aux femmes dans la vie politique.
par Mathilde Goanec
Journal
Personnes transgenres exclues de la PMA : le Conseil constitutionnel appelé à statuer
Si la loi de bioéthique a ouvert la PMA aux couples de femmes et aux femmes seules, elle a exclu les personnes transgenres. D’après nos informations, une association qui pointe une « atteinte à l’égalité » a obtenu que le Conseil constitutionnel examine le sujet mardi 28 juin.
par David Perrotin

La sélection du Club

Billet de blog
Lettre ouverte d’étudiantes d’AgroParisTech
Ces étudiantes engagées dans la protection contre les violences sexuelles et sexistes dans leur école, réagissent à “Violences sexuelles : une enquête interne recense 17 cas de viol à AgroParisTech” publié par Le Monde, ainsi qu’aux articles écrits sur le même sujet à propos de Polytechnique et de CentraleSupélec.
par Etudiantes d'AgroParisTech
Billet de blog
« Promising Young Woman », une autre façon de montrer les violences sexuelles
Sorti en France en 2020, le film « Promising Young Woman » de la réalisatrice Emerald Fennell nous offre une autre façon de montrer les violences sexuelles au cinéma, leurs conséquences et les réponses de notre société. Avec une approche par le female gaze, la réalisatrice démonte un par un les mythes de la culture du viol. Un travail nécessaire.
par La Fille Renne
Billet de blog
« Lutter contre la culture du viol » Lettre à la Première ministre
Je suis bouleversée suite aux actualités concernant votre ministre accusé de viols et de l'inaction le concernant. Je suis moi-même une des 97 000 victimes de viol de l’année 2021. Je suis aussi et surtout une des 99 % de victimes dont l’agresseur restera impuni. Seule la justice a les clés pour décider ou non de sa culpabilité… Pourtant, vous ne pouvez pas faire comme si de rien n’était.
par jesuisunedes99pourcent
Billet de blog
Le consentement (ré)expliqué à la Justice
Il y a quelques jours, un non-lieu a été prononcé sur les accusations de viol en réunion portées par une étudiante suédoise sur 6 pompiers. Cette décision résulte d’une méconnaissance (ou de l’ignorance volontaire) de ce que dit la loi et de ce qu’est un viol.
par PEPS Marseille