Nouveau venu

Mais maintenant, devant ces braillards, je n'écris plus seul, je pose ici ce que je pense, pour participer, pour invectiver, pour critiquer, et pour espérer.

J'ai tardé, mais m'y voilà. Je réalise à moitié l'adage libéral de notre ancien Président : travailler plus pour... lire et écrire plus. Ce n'est pas mince affaire, pour un étudiant lambda autofinancé, que d'ajouter une cinquantaine d'euros annuelle à son budget presse. Mais il est des périodes qui imposent leur lot d'efforts. Et cette période, je crois, a besoin d'échanges, de partage, de mises au point mutuelles — qui sont, toujours, autant d'efforts. De participation, sous toutes ses formes, pour éviter à la rancoeur de se complaire dans l'enfermement. Moi, je pense, donc j'écris. Mais maintenant, devant ces braillards, je n'écris plus seul, je pose ici ce que je pense, pour participer, pour invectiver, pour critiquer, et pour espérer.

hoppernouveauvenu

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.