Enfin "le grand retournement"! La France se reprend?

 La "faillite" de la France? Non: elle n'est pas seulement économique, à la suite des injonctions d'un état de l'OUEST qui domine les dirigeants des Etats européens (et une partie du monde) .

Le 13 11... hélas...aura mis en évidence la nuisance de certains politiques  , et posé la question des raisons de ces compromis sordides et pervers de représentants des Français exerçant actuellement le pouvoir, avec des puissances étrangères peu recommandables. pour raisons idéologiques.... Et cela  a duré si longtemps. Trop longtemps. Et laissé prospérer l'EIIL (appelez le Daesh si vous voulez)... Avec les visites de nos mamamouchis en Arabie Saoudite , encore le 12/10/15!... et leur "bornitude" infinie pour raisons idéologiques (“L’ex-chef de la DST : M. Valls a refusé la liste des djihadistes français pour des raisons idéologiques”)...  
Peut-être même, la réflexion à laquelle pousse cette atrocité du 13 , ira-t-elle encore plus loin, pour ceux qui osent  s'interroger réellement sur les motifs (je n'ose le mot "raisons") de ceux , européens qui partent , embrigadés par des acteurs jouant sur le contraste entre une civilisation "Mac Do", Coca Cola, et - c'est plus moderne-  "poulet à la javel" («L'Etat islamique propose une vie plus excitante que de travailler au McDonald's») ... et des promesses - car  eux aussi font des promesses  - d'assistance et de vie solidaire (Syrie, on m'a volé ma fille - Reportage).


Peut-être même , les attitudes de pays amis ( réellement amis , c'est à dire qui ne s'ingèrent pas  dans la gestion de notre pays et en lui retirant les moyens d'exercer sa souveraineté , pour satisfaire  leur volonté d'hégémonie mondiale) , devient elle, aujourd'hui, plus perceptible  et mieux entendue, au delà des derniers aboiements de medias  "chiens de garde" largement répandus sur le continent européen  qui protègent l'hégémonie d'un tout petit nombre de personnes... ceux là même  qui mènent à la perte leur pays , et tant d'autres, par le fait de leur complicité naïve et stupide (je veux continuer à croire qu'elle n'est pas consciente)  .
J'aime ces pays amis, et aussi, plus particulièrement  ce peuple qui est venu  déposer des fleurs aux portes de l’ambassade de France le 14 Novembre . Nous avons déjà tant partagé, pendant des siècles...

Eux ne l'ont pas oublié , et  ils essaient de nous le dire... encore :   L'appel des russes aux peuples d'Europe

Et j'ai gardé , aussi, un souvenir prégnant de ce petit message qui fait allusion aux attentats de "Charlie" et aux massacres en Ukraine...   :

 

charlie moscou ukraine porochenko

et

Les Moscovites rendent hommage aux victimes des attentats de Paris(vidéo)


J'apprends également que les russes font un cadeau à la France : un chiot à la France pour remplacer Diesel. Ce chiot s'appelle Dobrynya en l'honneur d'un preux héros des contes populaires russes qui incarnait la force, la bonté, la vaillance et le désintéressement...



*

Le grand retournement

Par Jacques Sapir · 20 novembre 2015

Sur RUSSEUROPE

Il est désormais clair que nous sommes en train de vivre, en France, un retournement d’importance des conceptions politiques. On peut parler ici d’un grand retournement.

Ce retournement, nous l’avons payé de 132 morts, de dizaines de blessés. C’est un prix atroce. C’est un prix qui aurait pu, et qui aurait dû, être évité. Car, les causes de ce retournement s’annonçaient par de multiples indices et ce depuis des années. La responsabilité de ce prix incombe ici uniquement à notre personnel politique qui n’a ni su, ni voulu, voir les réalités, quoi qu’il en dise. Mais, au-delà, on peut penser que si l’on avait tenu compte du référendum de 2005, si l’on avait su écouter le peuple, il est possible que ce prix ait été moins lourd, voire qu’il eut pu être évité.

Il faudra, en son temps, débattre des responsabilités dans les attentats qui ont eu lieu ce vendredi 13 novembre. Aujourd’hui, il importe de prendre conscience du grand retournement auquel nous assistons.   (lire la suite ....)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.