LIBYE - Seïf el Islam Kadhafi, le retour ….

Je ne sais pas si le fils ressemblera au père, et en quoi... Qui sait?... Peut-être un espoir peut-être pour les libyens restés dans leur pays , après l'horriiiiiiiible  dictature de Mouammar Khadafi,  qui peut se décliner en 8 points:
-  une dette à 3,3% du PIB (en France elle était à 85%)
- électricité gratuite
- eau à usage domestique: gratuite
- le prix du litre d'essence était de 0.08€
- les banques libyennes accordaient des prêts sans intérêt
- les citoyens n'avaient pas d'impôt à payer et la TVA n'existait pas
- chaque famille libyenne recevait une aide de 300 € par mois
- pour chaque étudiant voulant faire ses études à l'étranger, le gouvernement de Kadafi attribuait une bourse de 1627€ / mois

 

.. et ci dessous  quelques petites informations INCONTOURNABLES  sur Mouammar  Khadafi, que nos medias occidentaux n'ont JAMAIS DIFFUSE, il est facile de comprendre pourquoi:

1- http://blogs.mediapart.fr/blog/jocegaly/210115/libye-khadafi-le-temoignage-dune-journaliste-independante-sur-la-dimension-mediatique-de-cette-guerre
2- http://blogs.mediapart.fr/blog/jocegaly/101214/pourquoi-kadhafi-t-il-ete-assassine-suite-un-tresor-decouvert-les-vautours-saffairent
3- http://blogs.mediapart.fr/blog/jocegaly/140614/pourquoi-kadhafi-t-il-ete-assassine

 

NB: Dans son nouveau roman, "La dernière nuit du Raïs" (Éd. Julliard), Yasmina Khadra se met dans la peau de l'ancien dictateur libyen Mouammar Kadhafi et raconte ses dernières heures.

 *

Seïf el Islam Kadhafi, le retour ….

( sur MONDAFRIQUE  -22 septembre 2015)

Seïf el Islam Kadhafi, le retour ….

Le Conseil suprême des tribus libyennes s’est réuni dans le sud de la Libye et a nommé le fils du colonel Kadhafi, Seïf el Islam, comme représentant légal !

Le Conseil suprême des tribus libyennes s’est réuni dans le sud de la Libye le 14 septembre dernier. Très grosse surprise : c’est le fils du colonel Kadhafi, Seïf el Islam, qui en a été nommé le représentant légal ! Capturé en 2011 et depuis retenu par les milices de Zenten (alliées de Tobrouk), Seïf el Islam, qui est en réalité libre de ses mouvements, a été condamné cet été à mort par un tribunal de Tripoli qui réclame en vain son “extradition” vers la capitale.

Des tribus hors jeu

Sa nomination comme représentant légal marque un tournant important dans la vie des tribus. En effet, de nombreux chefs y ont longtemps été opposés et sa nomination se négociait sec dans les coulisses du Conseil depuis deux ans. Un bémol toutefois : ni le gouvernement officiel de Tobrouk ni celui clandestin de Tripoli n’intègre à ce jour les tribus libyennes dans le jeu politique. Une aberration imposée par l’Occident en 2011 tant la Libye est d’abord un pays tribal.

http://mondafrique.com/lire/decryptages/2015/09/21/seif-el-islam-kadhafi-nouveau-representant-legal-du-conseil-des-tribus

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.