La violence, c'est eux!!!!

Depuis des mois,pour ne pas dire des années, se sont succèdées les manifestations pacifiques, faut il en faire la liste?..Manifs des retraités, des cheminots, des travailleurs en général etc...Le mouvement des gilets jaunes était dans cette logique... Sauf que, face à un tel pacifisme, le gouvernement usa de la stratégie "on ne cède rien"...

Face à une colère réelle mais pacifique, le pouvoir réagit par l'arrogance et le mépris."On ne cédera rien , nous garderons le cap etc"...

Il a fallu , et c'est bien malheureux, que des événements violents se produisent pour que le gouvernement Macron lâche du lest, que la forteresse se fissure... Alors, c'est la panique, on reporte, puis on supprime, c'est le bronx au sein du gouvernement...On réunit , à la hâte, syndicats de transporteurs et patrons pour résoudre en 24h un conflit qui risquait de bloquer la France...

L'inénarrable Castaner roule des mécaniques sur les ondes, justifie les images scandaleuses de lycéens à genoux, mains derrière la nuque en faisant le lien avec des évènements qui , s'ils ont eu lieu et sont condamnables, ne sont pas forcément le fait de ces jeunes...

Présent dans le mouvement des gilets jaunes depuis le début, j'atteste du fait , qu'à la base, la perception a évolué... Attachés aux actions pacifiques au départ, les propos changent: "C'est malheureux, mais il a fallu la violence pour faire bouger le gouvernement!!!"

Gouvernement qui, par son inflexibilité initiale, par ces "concertations" bidon ("parle à mon c... , ma tête est malade") a poussé un mouvement, au départ pacifique, a déraper dans la violence , par endroits... 

Et ce n'est pas fini: des policiers épuisés, des blindés sur les Champs Elysées, les déclarations boute-feu d'un ministre incapable peuvent laisser prévoir le pire...

Et ce gouvernement aura, au regard de l'histoire, une lourde responsabilité...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.