Joël Villain
Abonné·e de Mediapart

210 Billets

5 Éditions

Billet de blog 25 nov. 2012

Marseille 2013, une vaste couillonnade!!!

Joël Villain
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

 Dans la perspective de "Marseille capitale de la culture 2013", gigantesque couillonnade qui fait marrer nombre de Marseillais, nous pouvons observer une "campagne promotionnelle" de la dite couillonnade. Ainsi , je viens d'entendre sur France Inter (c'est la seule radio que je capte) une émission à la gloire de cette "merveilleuse ville , ouverte sur la Méditerrannée , dont la culture diversifiée et grouillante et blablabla...." avec l'inénarable  Jean Viard, lequel est d'une objectivité extrème étant payé pour promouvoir le bidule... Ici même, sur Médiapart, j'ai pu lire un billet à la gloire de cet évènement, c'est dire... Alors, mettons les choses au point: Marseille 2013 n'est qu'une vaste opération de promotion pour les politiciens locaux des deux bords, point barre...Marseille 2013 me fait penser à ces villes de "pays émergeants" qui repeignent les façades à l'occasion de la visite d'un chef d'état étranger (ça se faisait en URSS aussi)...La culture, à Marseille... Certes , il y a quelques théatres largement subventionnés... En dehors de cela, que dalle. Le "théatre aux étoiles" qui existait du temps de Gaston et permettait aux marseillais d'accéder à d'excellents spectacles a disparu, le "festival des Iles" au Frioul, dans les superbes ruines de l'hôpital Caroline, disparu lui aussi... Ne parlons pas de la culture dans les quartiers, les "maisons de quartiers" on vu leurs subventions diminuer de façon drastique, bien que Gaudin ai viré les associations qui les géraient pour mettre à leur place une "association - croupion" dans les quartiers est... "Marseille 2013" est une opération " cache misère qui ne cache que dalle... Oganisée en dépit du bon sens, c'est le Bronx pour les marseillais, qui ont encore plus de mal à circuler... Marseille, ce sont des écoles vétustes, un manque scandaleux de terrains et équipements de sport, des rues sales, un chomage dépassant les 20 %, des problèmes de circulation croissants, le plus vieux chantier du monde La L2 ( Boulevard périphérique de Marseille) décidé en 1936 et toujours pas fini, un réseau de transports publics organisé n'importe comment ( ou plutôt, non , pas n'importe comment, au bénéfice exclusif des quartiers bourgeois), des plages polluées ( la première calanque Saména, est fermée au public depuis plusieurs années pour cause de pollution) , une insécurité croissante avec un nombre de morts violentes qui fait concurence à la Corse... A quoi cela est il dù? me demanderez vous... Excellente question, je vous remercie de l'avoir posée: une classe politique vérolée par le clanisme , le clientellisme et la magouille, la dite classe politique comptant sur la couillonnade pour se "refaire une image". Ne voit on pas , sur le billet à la gloire de l'opération une photo de Lisette Narducci, marionnette avérée de Guerini ainsi qu'un des fidèle de ce derniers Eugène Caselli...

Médiapartiennes, Médiapartiens, ne vous laissez pas abuser par la "com" de cette affaire.....

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Violences sexuelles

À la Une de Mediapart

Journal — International
Pourquoi le Kremlin veut en finir avec Memorial
L’historien Nicolas Werth explique les enjeux de la possible dissolution, par la justice russe, de l’ONG Memorial. Celle-ci se consacre à documenter les crimes de la période soviétique, mettant ainsi des bâtons dans les roues du roman national poutinien.
par Antoine Perraud
Journal — France
Gauches : comment reprendre la main pour 2022 ?
Échaudées par les tentatives ratées de « triangulation » dans leurs propres rangs, et encouragées par l’actualité, les gauches recentrent leur discours sur le social. Mais se faire entendre reste une gageure dans un paysage médiatico-politique saturé par les thématiques identitaires.
par Mathilde Goanec et Pauline Graulle
Journal — France
Présidentielle : cette deuxième ligne qui prépare l’après
« Refondation », « Front populaire écologique », « Bloc arc-en-ciel »… Au sein des partis de gauche, des personnalités s’activent pour éviter les logiques de division présidentielle. Pour elles, la reconstruction de la gauche commence maintenant, pour ne pas disparaître. 
par Mathieu Dejean
Journal — Culture-Idées
David Wengrow : « On semble ne plus avoir d’imagination sur ce que pourraient être les alternatives »
Pendant des milliers d’années, les humains ont expérimenté avec d’infinies variations des formes du pouvoir. Parfois saisonnier, parfois matriarcal, parfois autoritaire et brutal. Mais parfois aussi égalitaire et relativement libre, y compris à grande échelle, décrivent David Graeber et David Wengrow, dans un livre qui fait l’effet d’une bombe. 
par Jade Lindgaard