Les "moineaux" déchirés

Au moins 547 enfants du coeur catholique de Ratisbonne, en Allemagne, ont été victimes de viols et de maltraitances graves...

Ces faits, reconnus par l'église catholique elle même, ont été commis entre 1945 et 1990... Pendant 45 ans des enfant ont été martyrisés impunément sans que personne ne bouge, elle n'est pas belle l'église catholique? Certes celle ci a réagi, bien tard, et surtout au moment où les faits étaient prescrits.

En effet , les auteurs de ces atrocités ne seront pas poursuivis, pas poursuivi non plus le frère de l'ancien Pape, Mgr Ratzinger, lequel dirigeait cette chorale... Pas poursuivis les 49 auteurs de cette barbarie...

Cela se passe en Allemagne, me direz vous, pays non laïque... Quoi que , dans notre patrie bien aimée, les institutions catholiques bénéficient d'étranges mansuétudes. Que ce soit les maisons d'enfants, rarement contrôlées (il nous a fallu, nous instituteurs, 3 ans pour aboutir à la fermeture d'un établissement catho dont les dirigeants, quelques années après, furent condamnés) ou les "foyers logements" qui ne respectent aucune des règles élémentaires d'hygiène et de sécurité...

Que faire? Exiger le respect de la loi pour tous, les catholiques comme les autres...

Considérer les viols et sévices contre les enfants comme un crime contre l'humanité....

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.