10 eme COMMANDEMENT; PROBLÈME; L'' HISTOIRE DE LA SERVANTE..

-Après le livre de l'apocalypse qui entrave toute solution écologique pour répondre à une exigence de fin du monde salutaire..

-L'image de "Dieu" qui s'offre une divine dérogation... 

-Ce 10 eme commandement! 

Du temps de Moïse, comme indiqué dans le texte original ci dessous; "Dieu" décida la libération du peuple d'Israël de la servitude d'Égypte...
Hors le message me parrait très clairement orienté vers la libération d'un peuple privilégié par rapport à un autre..
Comment interpréter le 10 eme commandement ou "Dieu" en remet une couche paradoxale avec cette notion de bien que j'ai relevé en majuscule?
Soit les commandements doivent être interprétés pour ce seul peuple.
Ou dans un sens plus consensuellement relativisé...
Soit nous sommes fous de valider l'esclavage par la prétendue faute de Cham..
Qui eut la malchance d'être présent quand son père Noé sortit soûl et nu..
Sacré punition mes amis.. digne de la justice et de la clémence divine!! 
En tout cas, elle est bien bonne celle là?.
Jésus n'est pas venu rectifier l'ancienne loi mais la compléter! 
Donc du coup les Israéliens sont sauvés par les commandements..
Mais Dieu fait une exception; un genre de dérogation pour la diaspora noire ..
Même si elle est punie jusqu'à la génération blanchie, cela est pour son bien. 
Il nous a promis à tous la vie éternelle ...
-Sérieusement ,
il resterai à relativiser les propos de Jésus selon son époque et son scribe.. 
Mais n'existe t'il pas une opposition entre l'ancien et le nouveau testament que ce livre de l'apocalypse nous enchaîne de joindre?
Un ancien testament qui n'est que le seul livre des israéliens par la Thora..
Qui en plus parrait aussi hétérogène et en qualité selon moi qu'avec le nouveau
-Bon, mieux vaut faire comme si la bible ayant été écrit en plusieurs langues n'altère pas l'esprit général... et qui faute de mieux ne souffre pas trop de concurrences théologiques bien plus obscures.. 

 

 

Table de Moïse
dans la Bible et la foi chrétienne, l’Exode désigne la libération des tribus israélites de l’esclavage d’Egypte et le don de la Loi au Sinaï.

Et Dieu prononça toutes les paroles que voici : « Je suis le Seigneur ton Dieu, qui t’ai fait sortir du pays d’Égypte, de la maison d’esclavage.

-Commandements de Moïse

1- Tu n’auras pas d’autre Dieu que moi.
2- Tu ne te feras pas d’idolereprésentant quoi que ce soit de ce qui se trouve en haut dans le ciel, en bas sur la terre ou dans les eaux plus bas que la terre. Tu ne te prosterneras pas devant de telles idoles et tu ne leur rendras pas de culte, car moi, l’Eternel, je suis un Dieu qui ne tolère aucun rival : je punis les fils pour la faute de leur père jusqu’à la troisième et même la quatrième génération de ceux qui me haïssent, mais j’agis avec amour, jusqu’à la millième génération, envers ceux qui m’aiment et qui obéissent à mes commandements.

-Commandements de Moïse

10-Tu ne convoiteras pas la femme de ton prochain. Tu ne convoiteras pas la maison de ton prochain, ni son champ, ni son SERVITEUR ni sa SERVANTE, ni son bœuf, ni son âne, ni rien de ce qui lui appartient.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.