Tragédie silencieuse

Parlons d'une

Mourir dans une indifférence totale,

Nos chairs calcinées sous les bombardements.

L’humanité d’un froid glacial,

Je ne compte plus les pertes de nos enfants.

 

Une faim de loup à se ronger les doigts,

Expliquez moi cette catastrophe.

Sur la scène internationale point d'apostrophe,

Si ce n’est pas la disette, ce sera le choléra.

 

Violations des droits de l’homme,

Contre des armes et des énergies fossiles.

Hécatombe silencieuse en maelstrom,

Vies qui valent rien, Riyad jubile.

 

J.F

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.