Johndoe1982
Praticien Hospitalier Médecin Anesthésiste Réanimateur Chirurgical
Abonné·e de Mediapart

2 Billets

0 Édition

Billet de blog 2 déc. 2021

Menace sur la culture scientifique

A l'heure où l'éducation est menacée par les coupes budgétaires successives, la menace plane sur certains joyaux de l'Histoire de la Médecine Française et Européenne. Point de vue personnel sur comment les élus et les institutions républicaines pourraient s'impliquer dans la sauvegarde de ces mines pédagogiques que sont les musées de médecine.

Johndoe1982
Praticien Hospitalier Médecin Anesthésiste Réanimateur Chirurgical
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Qui connait un musée de la médecine dans son périmètre de vie? Qui en a déjà visité un? Moi pas, à part en visite virtuelle comme le Musée de l'Histoire de l'Anesthésie et des Techniques Médico-Chirurgicales de Besançon (https://www.chu-besancon.fr/museum/). Très sensible au sujet de ce musée actuellement menacé par un projet de vente de l'ancien hôpital Saint-Jacques de Besançon, je suis interpellé par l'absence de positionnement des élus locaux pour la sauvegarde de ce joyau de l'histoire.

Un musée de médecine, c'est souvent le témoignage que des médecins veulent transmettre de comment la médecine s'est construite, a innové au service du plus grand nombre. L'exemple de Besançon en est une preuve avec des salles installées autour des anciennes coupoles d'observation qui permettaient aux étudiants d'assister à des interventions chirurgicales commentées par leurs pairs. Cette méthode de transmission par l'observation est utilisée par les médecins depuis des siècles pour transmettre leur art aux plus jeunes. La collection d'objets réunis à Besançon dans son musée de médecine est exceptionnelle, vraiment.

Pourtant, depuis le transfert de l'ancien hôpital Saint Jacques vers le site de Jean Minjoz plus récent (et je ne discuterai pas la nécessité qui existait de réunir les deux sites en un seul pour la sécurité des patients, la limitation des coûts d'exploitation,...), la protection des murs de l'ancien Hôtel Dieu et des éléments inscrits au Patrimoine Historique qu'ils abritent semblent désintéresser complètement les élus locaux de la majorité de Besançon Grande Métropole, y compris les élus à la Culture. Jack Lang a permis en son temps à la culture scientifique et à la culture industrielle (qui se rejoignent sur beaucoup de points) de faire leur entrée dans le microcosme des causes culturelles à défendre mais son action semble plutôt oubliée actuellement au sommet de la pyramide.

Nombre de musées de la médecine français sont aujourd'hui menacés (https://char-fr.net/-Musee-de-l-Assistance-publique-des-.html, https://char-fr.net/-Musees-de-Lyon-.html, https://char-fr.net/-Musees-de-Medecine-francais-et-.html) dans l'indifférence presque totale des élus et des institutions locales. Pourtant, à l'heure où le Président Macron prône la culture pour tous, cette culture-là, moins vendeuse dans le néolibéralisme, serait-elle inutile? La culture scientifique éduque, informe, permet l'innovation en ouvrant les jeunes (et les moins jeunes) sur les perspectives que l'avenir pourrait leur donner. Quoi de plus parlant que les premiers stéthoscopes inventés au XVIème siècle pour comprendre l'esprit des médecins de l'époque, leur pouvoir inventif? Quoi de plus parlant que les premiers respirateurs pour comprendre comment des médecins, des scientifiques, des soignants, des artisans ont réussi à réunir leurs connaissances pour créer ces machines exceptionnelles qui ont, si récemment et encore aujourd'hui à l'heure de la 5ème vague de COVID, sauvées tellement de vies et qui permettent depuis le milieu du XXème siècle de proposer au monde entier des évolutions inestimables pour réaliser des interventions de plus en plus complexes au bloc opératoire. D'autres que moi seraient plus à même de vous décrire toutes ces innovations de la médecine que l'on peut découvrir dans ses musées et qui sont des portes ouvertes vers l'innovation future.

Alors aujourd'hui, je m'interroge... et j'interroge les lecteurs de ce billet: peut-on laisser disparaître ces témoignages de l'Histoire? La culture scientifique doit-elle être sacrifiée plus que d'autres formes de culture? Notre jeunesse ne doit-elle s'ouvrir à la culture qu'au travers des musées labellisés par le Ministère de la Culture? Les élus locaux ne peuvent-ils pas s'emparer du sujet quand il concerne un musée inscrit sur leur territoire? Il est urgent de protéger la culture scientifique pour ce qu'elle permet en terme d'éducation et de pédagogie. Il est urgent de protéger les musées qui témoignent de cette Histoire-là.

A bon entendeur

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Un chirurgien de l’AP-HP cherche à vendre aux enchères la radio d’une blessée du 13-Novembre
Le chirurgien Emmanuel Masmejean a mis en vente sur un site d’enchères pour 2 700 dollars la radio d’une survivante du Bataclan, sur laquelle on voit une balle de Kalachnikov. Après l’appel de Mediapart, il a retiré le prix dans son annonce. L’AP-HP qualifie la publication du professeur Masmejean de « problématique, choquante et indécente ».
par Matthieu Suc
Journal — Gauche(s)
Le Titanic Hidalgo fait escale à Aubervilliers
Dans une salle à moitié vide, la candidate socialiste à la présidentielle a estimé que le combat n’était pas perdu, même si la voie est « ardue et semée d’embuche ». En interne, certains la jugent déjà sans issue.
par Mathieu Dejean et Pauline Graulle
Journal
Le PS et les quartiers populaires : vingt ans de trahison
Le Parti socialiste poursuit sa lente dislocation dans les quartiers populaires. En Île-de-France, à Évry-Courcouronnes et Aulnay-sous-Bois, les désillusions traduisent le sentiment de trahison.
par Hervé Hinopay
Journal
Les défections vers Zemmour ébranlent la campagne de Marine Le Pen
Le départ de Gilbert Collard, après ceux de Jérôme Rivière ou Damien Rieu fragilise le parti de Marine Le Pen. Malgré les annonces de prochains nouveaux ralliements, le RN veut croire que l’hémorragie s’arrêtera là.
par Lucie Delaporte

La sélection du Club

Billet de blog
Traverser la ville à pieds, être une femme. 2022.
Je rentrais vendredi soir après avoir passé la soirée dehors, j'étais loin de chez moi mais j'ai eu envie de marcher, profiter de Paris et de ces quartiers où je me trouvais et dans lesquels je n'ai pas souvent l'occasion de passer. Heureusement qu'on m'a rappelé, tout le trajet, que j'étais une femme. Ce serait dommage que je l'oublie.
par Corentine Tutin
Billet de blog
Romani Herstory : réinscrire les femmes roms dans l’Histoire
Objets de tous les fantasmes, les femmes roms se voient sans cesse privées du droit à la parole. Les archives Romani Herstory montrent pourtant que beaucoup de ces femmes ont marqué nos sociétés de leur empreinte. (Texte d'Émilie Herbert-Pontonnier.)
par dièses
Billet de blog
La parole des femmes péruviennes
Dans un article précédent, on a essayé de comprendre pourquoi le mouvement féministe péruvien n'émergeait pas de manière aussi puissante que ses voisins sud-américains. Aujourd'hui on donne la parole à Joshy, militante féministe.
par ORSINOS
Billet de blog
Entre elles - à propos de sororité
Sororité, nf. Solidarité entre femmes (considérée comme spécifique). Mais du coup, c'est quoi, cette spécificité ?
par Soldat Petit Pois