Nobel: ceci n'est pas une chaise vide

Plus fort qu'un petit ruban jaune, la chaise vide du Prix Nobel, qu'aurait du occuper Liu Xiaobo à Oslo vendredi dernier, est devenu en Chine LE nouveau symbole de soutien au dissident emprisonné.

Plus fort qu'un petit ruban jaune, la chaise vide du Prix Nobel, qu'aurait du occuper Liu Xiaobo à Oslo vendredi dernier, est devenu en Chine LE nouveau symbole de soutien au dissident emprisonné.

D'ailleurs, le mot "chaise vide" (空椅子) est à présent censuré sur les moteurs de recherche chinois. Les comptes msn, qq et blogs comportant une chaise vide en avatar sont provisoirement désactivés ou carrément supprimés.

Mais ce n'est peut-être pas seulement une affaire d'internautes. Le Nanfang Metropolitan Daily, quotidien de Canton respecté pour ses enquêtes de fond et sa relative liberté de ton, a lui aussi publié en Une, une belle photo de chaises vides, deux jours après la cérémonie. On peut également observer la présence d'oiseaux dont le terme en chinois est phonétiquement semblable au mot "félicitations" ou "paix". L'image était à l'origine associée au lancement des Jeux d'Asie de Canton pour athlètes handicapés mais on peut aussi y voir un clin d'oeil ! Qu'en pensez vous? Est-elle subversive?

Voir la photo :

20101212AA01_brief.jpg

Et aussi les commentaires d'internautes chinois traduits en anglais sur le blog China Digital Times de l'université de Berkeley pour lequel j'ai le plaisir de collaborer régulièrement:

http://chinadigitaltimes.net/2010/12/netizens-interpret-empty-chairs-on-the-cover-of-southern-metropolis-daily/

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.