Un dimanche peinard à Ikea

Une sortie à l'Ikea de Pékin, c'est comme un p'tit weekend en famille à DisneyLand. Visite guidée et illustrée...

Une sortie à l'Ikea de Pékin, c'est comme un p'tit weekend en famille à DisneyLand. Visite guidée et illustrée...

Chez Ikea, on s'y rend en taxi, en famille, dans les habits du dimanche s'il vous plaît, et avec le petit appareil photo. A l'arrivée, on répartit les rôles. Les aînés sont déposés au restaurant, histoire de réserver une table à l'heure du repas (On y mange les fameuses boulettes suédoises avec les baguettes) Sur les quatre niveaux du magasin et comme nulle part ailleurs à Pékin, les jeunes couples se prélassent dans les salons de démonstration. Ils peuvent s'y prendre en photos, sans craindre de voir débouler un vigile. Plus loin, les pères ronflent ostensiblement sous les couettes des lits-témoins en ayant pris soin d'enlever leurs chaussures. Les mères, elles, préfèrent malmener les portes des placards ou les tiroirs coulissants des cuisines-témoin en se demandant s'ils finiront quand même bien par lâcher. Et comme dimanche dernier, la plupart repartiront comme ils sont arrivés, sans bourse délier. Mais beaucoup reviendront, pour profiter pleinement d'un autre "dimanche-Ikéa".... c'est quand même moins cher qu'une maison de campagne !

 

IMG_0799-ikea.jpg

IMG_0828-ikea.jpg

IMG_0826-ikea.jpg

IMG_0785-ikea.jpg

IMG_0850-ikea.jpg

IMG_5756-ikea.jpg

IMG_5813-ikea.jpg

Continuez cette immersion à travers le reportage du L.A Times (été 2009).

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.