A Shenzhen, la solution du container

Lorsque l'Etat exproprie à tour de bras pour offrir ses terres aux promoteurs immobiliers les plus offrants et que ceux-là mêmes vendent des appartements en centre-ville à 4900 euros le mètre-carré... il reste des solutions radicales pour héberger les familles: le container, à 6 yuans la nuit:

Lorsque l'Etat exproprie à tour de bras pour offrir ses terres aux promoteurs immobiliers les plus offrants et que ceux-là mêmes vendent des appartements en centre-ville à 4900 euros le mètre-carré... il reste des solutions radicales pour héberger les familles: le container, à 6 yuans la nuit:

http://tiny.cc/KoT6f

 

6225VIV500AP0001.jpg

6225VEUH00AP0001_0.jpg

6225VI6200AP0001-1.jpg

6 yuans la nuit dans un espace de 18 mètres carré, contre une caution de 10 000 yuans (1000 euros). La vie en container, ca me rappelle un quartier étudiant d'Amsterdam. Presque une utopie, à deux pas du centre ville et pourtant si loin de la fièvre immobilière qui monte, qui monte...

http://www.at5.nl/artikelen/7664/containerdorp-diemen-voor-studenten

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.