Le pouvoir aux abois!

Macron reste aveugle, sourd et muet. Il passe la patate chaude à son vassal Edouard Philippe pour le sacrifier. Quid des réponses au mouvement des gilets jaunes? Ce ne sont pas les 3 annonces gouvernementales qui peuvent solutionner  les problèmes soulevés par les "gilets jaunes". Le moratoire est rejeté massivement par les assemblées citoyennes, le débat sur la fiscalité apparaît comme un os donné à ronger pour baisser la tension.

Les assemblées citoyennes exigent des mesures concrètes: 200€ pour le smic et les minima sociaux, blocage des prix à la pompe, prime de Noël pour les handicapés, taux bancaires à taux zéro pour les petites entreprises et les artisans, rétablissement de l'impôt sur les grandes fortunes pour financer ces propositions, reconnaissance des assemblées citoyennes.

Irresponsable président qui laisse se développer le chaos et la chienlit. Il faut sortir de la crise. Si le gouvernement est incapable de gouverner pour le peuple, alors qu'il démissionne. C'est la logique républicaine. Deuxième option:  dissolution de l'Assemblée Nationale. Retour aux urnes pour dénouer pacifiquement la crise politique ! Le mouvement des "gilets" marque l'irruption du peuple dans la définition de la politique nationale. Démocratiquement, pacifiquement, unitairement, les "gilets" expriment leur vision d'une société plus égalitaire, plus juste, plus républicaine.

Le Président droit dans ses bottes crée les conditions du désordre. Il doit revenir à la raison! Le peuple jugera.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.