La peur de Macron!

Stasbourg est en deuil. Je suis solidaire des familles des victimes et je condamne le terrorisme. Des questions se posent sur l'utilisation des forces de l'ordre. Comment se fait-il que les manifestants gilets jaunes soient fouillés et que des terroristes connus de la police se promènent librement avec une arme dans la poche? Comment est-ce possible qu'après l'attentat, le coupable s'échappe malgré les caméras vidéos qui pullulent dans la ville de Strasbourg? Comment une personne fichée, surveillée, connue puisse sortir des radars policiers? Le pouvoir devra répondre à ces questions.

Doit-on stopper les manifestations de l'acte 5 ce samedi? Bien sûr que non. Le terrorisme, la violence n'ont jamais réglé les problèmes sociaux. C'est aux politiques de trouver les réponses. C'est au gouvernement de gouverner et à l'Assemblée nationale de légiférer en faveur du peuple. Le monarque élyséen doit  assurer la paix sociale  et politique. Macron ne joue pas son rôle. S'il persiste dans cette direction, il prend le risque  de terminer son mandat avant la fin du quinquennat. A lui de prendre sa responsabilité.

Aujourd'hui, mercredi 12 décembre, les gilets jaunes de Montreuil vont déposer les doléances au conseil municipal. Ils demanderont aux élus un vote de soutien au mouvement. Ainsi, nous découvrirons qui nous soutien, qui nous combat. Les électeurs de Montreuil vérifieront si leur vote est conforme aux décisions qui seront prises. Un pas démocratique sera accompli ce soir. D'autres que nous peuvent s'en inspirer. Nous ne demandons pas la propriété de cette idée.

Le mouvement se poursuit avec un large soutien de l'opinion publique. Macron est aux abois. Il a peur. Peur de faire sauter la clause des 3% en Europe. Peur de donner un signal fort aux autres peuples européens. Peur  de devoir céder un max de fric pour le pouvoir d'achat, pour l'écologie, pour la démocratie. Peur du peuple en IPP (insurrection populaire pacifique ). Ensemble, agissons, débattons, construisons un nouvel avenir!

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.