22 avril: un dimanche historique!

Dans 48h le peuple rendra son verdict. Indiscutable! Finis les sondages traficotés, les pressions irrationnelles. Place à la souveraineté issue des urnes. On peut échafauder des hypothèses en se basant sur les réalités vécues au cours des multiples rencontres tenues pendant ces 8 derniers mois d'intense activité. Ce qui frappe en premier, c'est le rejet du Président actuel. Au sein même de son clan, il est contesté, fustigé, critiqué, combattu. Ses propres ministres le salissent, le trahissent et le fuient. Quand aux chiraquiens et vilpinistes, l'heure de la revanche a sonné. Ils se préparent pour achever son mandat dans la joie et la bonne humeur. Leur objectif: faire tomber Sarkozy des le premier tour s'ils en ont la possibilité. Un bel enterrement pour ce petit président (au propre comme au figuré).

Autre indication : Les voix de droite ne vont pas manquer pour Hollande qui n'en demandait pas tant mais qui les prend dans sa musette pour approfondir la différence avec la gauche mélenchoniste et populaire. Car le parti socialiste, c'est le sens des dernières déclarations de ses dirigeants, veut absolument réduire à la portion congrue la force du front de gauche pour avoir les mains libres et faire sa politique sans discussion aucune. Le Ps néglige ainsi la lutte contre le Front National et je note la discrétion de F.Hollande à ce sujet  dans toute la campagne électorale. Il persiste à jouer sur la peur de Marine pour alimenter le vote "utile" en sa faveur. Ca peut marcher momentanément. Perdant à long terme!

En toute tranquillité, au vu de ces éléments, les électeurs de gauche peuvent voter pour leurs convictions profondes. Le vote Mélenchon va surprendre par son ampleur et sa détermination. Bien au delà des supporters communistes, bien au delà des compagnons de route, bien au delà des catégories traditionnellement ancrées dans un vote alternatif. Des jeunes, de nombreux français issus des immigrations maghrébine, africaine, asiatique et latino-américaine, des ouvriers et des femmes en grand nombre vont le manifester clairement. C'est la grande nouveauté. Nous assistons à l'irruption de la France active dans l'arène politique. Ça pèsera à l'avenir. Le choc français produira ses ondes qui se répercuteront dans le monde.

Quelques mots concernant les autres candidats. M.Lepen devrait reculer sérieusement. F.Bayrou s'enfonce en deçà des sondages. Les autres restent à l'étiage. Le nombre d'abstentionnistes devrait croître. Voilà les enseignements que je ressens dans les nombreuses discussions engagées avec les gens côtoyés durant ces 250 jours riches de rebondissements et de perspectives.

Je vous dis: à dimanche soir! Vous pourrez comme moi boire un coup à la performance du front de gauche et de son  brillant candidat .  Et Banzaî!

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.