Homo dans la cité ! Brahim Naït Balk dans Fais voir la bête

Quand l’homophobie règne et que la haine de l’autre sévit, difficile, voire impossible d’assumer dignement son identité. Pourtant, Brahim Naït-Balk est devenu entraîneur de football et défend aujourd’hui le droit des minorités. Son livre, Un homo dans la cité, aux Éditions Calmann Lévy, défie tous les carcans. Il est l’invité de mon émission Fais voir la bête

https://www.youtube.com/watch?v=BxKQnAmwyfk&t=7s

Brahim évoque dans Fais voir la bête, mon podcast (disponible sur Youtube, Spotify et Deezer), l'impossibilité de s'épanouir quand on est au piège de préjugés et de stigmates. Le virilisme des cités et des sports collectifs a créé, pendant de longues années chez lui, une sorte de complexe d'infériorité teintée de terreur. Heureusement, il a pu mobiliser ses forces de vie, devenir entraîneur de Paris Football Gay, éducateur de jeunes en errance et parfois en questionnement sur leur identité. Brahim est ainsi un exemple de survie d'abord, puis d'intégration et de témoignage, auteur d'un livre, Un homo dans la cité, aux Editions Calmann Levy. 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.