La prudence au feu, les enfants au milieu

Qui pensent vraiment aux enfants ?

Je vais faire court, très court. C' est juste un coup de gueule. Mais je voudrais qu' il soit entendu. Parce que les enfants, c' est important. Que je voudrais que le futur de leur  vie soit plus beau, plus léger que ce qu' il leur a été donné à vivre depuis de si nombreux mois.

 Le Comité National d' Ethique a rendu un avis sur le rapport bénéfice/risques du vaccin, l' estimant défavorable pour les enfants et les adolescents. Pour eux les effets secondaires constatés sont déjà importants et demeurent inconnus à moyen et long terme. D' où cet avis négatid du CNE. Qui s' en soucie au gouvernement ? Si l' on entend beaucoup s' insurger contre l' impossibilité d' aller boir un verre en terrasse pour les non vaccinés, il est peu question des jeunes quant aux conséquences pour eux de cette future loi.

Pour que leur vie ne se résume pas bientôt à aller au collège ou au lycée, il leur faudra être vacciné, qu' importe que ce vaccin ne soit pas encore homologué parce que toujours en phase d' expérimentation.

La loi, telle qu' elle vient d' être votée par les deux assemblées, prévoit qu' un seul parent pourra décider de faire vacciner son enfant, au mépris de l' avis de l' autre parent. Dans quels pièges les enfants, les adolescents vont-ils se trouver enfermés ? Personne n' y a pensé ?

Que se passera-t'il dans les familles, lorsque l' un d' eux, jusque là en bonne santé, présentera une myocardite ? Quel conflit cela va-t'il accentuer entre les parents ? Combien de divorces à la clé ?

Et pour ceux dont les parents sont déjà séparés, il y a fort à parier que certains, n' ayant pas épuisé leur volonté d' en faire baver à leur ex-conjoint, y trouveront  une trop belle occasion d' affirmer leur pouvoir. Qu' importera pour ceux-là que soit en jeu la santé de leur enfants, face à la possibilité qui leur est ainsi offerte de se venger du père ou de la mère, de tout simplement faire ch.. l' autre ? De  pouvoir le faire tout à fait légalement. Quelle jouïssance leur est ainsi offerte sur un plateau !

Et ce sont les enfants qui en paieront le prix fort.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.