Nous sommes en guerre

La France se réveille et ouvre enfin les yeux sur le système violent, injuste qui sévit dans notre pays.

La répression est digne d'une dictature africaine. Mains arrachées, visages éborgnés, appareils photos et smartphones détruits. La colère est installée et la rupture définitivement prononcée entre le peuple et ses élus (du moins les personnes au pouvoir qui pensent avoir été élus par la majorité du peuple).

Du dialogue il n'y en a pas, de la compréhension encore moins.

Quand Mr. Darmanin dit "La majorité des français trouvent les impôts trop élevés, [...] c'est parce que nos dépenses publiques sont trop élevées, nous devons diminuer nos dépenses" soit il cherche la révolution dans le sang et les armes, soit il est totalement stupide (je laisse le lecteur faire son choix)

Les gens réclament une hausse significative des salaires et des pensions. Les impôts il en faut, du service public il en faut, des dépenses également.

Ce que le peuple exige c'est la fin des privilèges accordés aux riches, la fin des grosses fortunes qui ne payent pas leurs impôts et qui détruisent notre modèle social.

La France se réveille, le gouvernement va dans le mur.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.