Anti-terrorisme: l'Europe de la suspiscion et l'univers kafkaien d'une justice sous influence

Ce mardi à 20h40, Arte nous proposait une soirée Thema consacrée à l'obsession sécuritaire (http://www.arte.tv/fr/4076076,CmC=4086192.html) dont la chaine résume ainsi le contenu

Ce mardi à 20h40, Arte nous proposait une soirée Thema consacrée à l'obsession sécuritaire (http://www.arte.tv/fr/4076076,CmC=4086192.html) dont la chaine résume ainsi le contenu :

«Dix ans après les attentats du 11-Septembre, quel bilan tirer des lois antiterroristes votées aux États-Unis et en Europe ? La surveillance permanente des citoyens en général, et des islamistes en particulier, est-elle justifiée ? »

Rediffusée à l'heure même où j'écris ce billet, la vidéo du documentaire « tous terroristes » peut être visionnée pendant une semaine sur le site d'Arte+7 à cette adresse : http://videos.arte.tv/fr/videos/l_obsession_securitaire-4112020.html

Faites le détour et vous ne serez pas déçus.... Si vous pensez que l'Europe n'existe pas vous pourrez constater qu'au niveau de la bêtise, au niveau de la suspicion, au niveau de l'entêtement dans l'erreur, au niveau de la justice, au niveau de la police et des services secrets, l'europe est une réalité.

Ce mercredi sortait un film intitulé « présumé coupable » et consacré au calvaire des personnes accusées dans l'affaire d'Outreaux. Je tire quelques extraits de la critique de télérama :

« Des coups sur la porte, à l'aube. Des flics, partout dans la maison. »

« le réalisateur reconstitue pas à pas toutes les stations d'un invraisemblable chemin de croix. Les interrogatoires, l'instruction à charge, les cellules, le déchaînement médiatique, chaque étape ajoute au labyrinthe kafkaïen. »

« De l'incrédulité au désespoir, entre grève de la faim et tentatives de suicide, l'erreur judiciaire devient une maladie létale. Un cauchemar totalitaire en pleine démocratie. »

Je ne crois personnellement pas que l'affaire d'Outreaux aie été une erreur due à l'inexpérience d'un jeune juge comme on a bien voulu nous le présenter. Regardez le documentaire de Marita Neher « Tous Terroristes » et vous pourrez constater que le cauchemar totalitaire en pleine démocratie, le labyrinthe kafkaïen , c'est vrai pour l'ensemble des cas présentés dans ce film, et tout particulièrement pour Adlene Hicheur, chercheur incarcéré depuis 24 mois en détention provisoire à Fresnes pour avoir échangé sur des sites internet islamistes : détention provisoire injustifiée, présomption de culpabilité, éléments de preuve et arguments des avocats écartés d'un revers de manche dès lors qu'ils disculpent l'accusé (même pour une simple demande de mise en liberté), tout y est...

Quand aux lois anti terroristes, je ne citerai que cette réaction reçue après la diffusion de l'émission :

«En tant qu'ancien étudiant en droit, je partage votre indignation. Un professeur de Paris nous expliquait que la prise de la Bastille représentait une réaction contre le système des lettres de cachet (emprisonnement arbitraire). Les pouvoirs conférés aux cellules anti-terroristes peuvent être perçus comme un retour indésirable vers cette pratique de l'ancien régime. »

Récemment, un juge un peu plus médiatique que les autres, le juge Trévidic, nous a pondu un bouquin faisant l'apologie des juges antiterroristes et vantant la qualité de nos services secrets (la DCRI). Bullshit, diraient nos amis américains... regardez plutot le docu d'Arte, il est plus proche de la vérité quotidienne vécue par les victimes de cette répression politique qui ne dit pas son nom...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.