Un maire FdG veut porter plainte contre la SNCF - Actualité

(critique scolaire)


Comme l'on peut lire dans cet article de l'Express, le maire Front de Gauche du Blanc-Mesnil compte attaquer la SNCF pour discrimination territoriale et souligne le dysfonctionnement continu de la ligne B et le recueil de plaintes de ses habitants.
Je peux assurer à ceux n'habitant pas la région parisienne ou n'allant pas en banlieue, qu'il est flagrant de constater les moyens techniques misent en œuvre pour maintenir certaines interconnexions vers les banlieues socialement aisées (92-78), tandis qu'ils peuvent complétement arrêter tout une branche du RER dans les banlieues qui ne le sont pas (95-93-91?-77) ! (par exemple sur le RER A, ils préfèrent assurer le service vers St-Germain/Rueil-Malmaison plutôt que Cergy/Poissy.)
1125124_un-rer-a-quai-gare-du-nord.jpg

Je ne souhaite pas réagir sur l'état de fonctionnement du RER ou des transports en région parisienne, mais émettre une critique sur l'impact de ce recours.

Le pourrissement des services publics par les libéraux ces 10 dernières années a consisté à déconstruire méthodiquement le tissus humain et social des entreprises publiques: Dissoudre les collectifs de travail et les forces collectives, renégociation du social (tels les salaires, les embauches de précaires ou distorsion/suppression d'autres acquis sociaux), la stigmatisation de l'effort syndical aux yeux du public, la diversité des prestations...
Puis après les avoir bien salis, disent en toute connivence avec l’État, que les finances publics ne peuvent plus assurer la pérennité de l'entreprise, et qu'ils doivent trouver un partenariat avec le privé. Ils ouvrent le capital et devient donc une S.A

J’adhère au recours de Didier Mignot, qui est la seule solution à cette situation catastrophique, mais je me pose la question suivante:
N'es-ce pas ce genre d'évènement qui prétextera la décision de privatiser la SNCF?

Pour argumenter sur la SNCF devenant une S.A., cet article du monde parût en 2010:
Bruxelles veut transformer la SNCF en société anonyme


Pour argumenter mon inquiétude quant à la précipitation des événements,l'agence Moody's dégrade la SNCF la semaine dernière et prétexte sa dégradation:
This reflects the very high level of dependence and support that SNCF benefits from owing to its special legal status as an EPIC (Etablissement Public à Caractère Industriel et Commercial) and the group's importance as an instrument of France's public policy
En gros, c'est parcequ'il est un établissement public qu'on le dégrade.
(Je ne parle pas de Moody's pour sa "crédibilité" mais en terme d'incidence politique)
Moody's downgrades SNCF and RFF, outlook remains negative


Même pour la SNCF, ce qu'il faut c'est de l'emploi et du salaire! Qu'on vire Pépy, et qu'on se débarrasse de CEGETEL, que la SNCF à racheté l'année dernière. (pour l'anecdote c'est sans doute pour ça qu'il y a 3 semaines on nous a saoulé sur les quais avec les pubs SFR...)
Euh pour info c'est la dernière entreprise publique....

Cordialement.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.