Deux députées EELV endormie : la fameuse photo, un argument fake pour un travail fake des droites

Postée dans la nuit de vendredi à samedi par Denis Baupin, une photo va devenir l'archétype même de la mauvaise foi complète d'une certaine droite indigne qu'elle fût UMP ou FN.

baupin

Deux députées dorment à l'Assemblée, il n'en fallait pas plus à des militants de droite et d'extrême-droite pour se gausser, ou jouer la mauvaise indignation.

bay

Nous avons là un Député européen, qui a l'air de bien mal connaitre les fonctionnements de notre République.

En effet, cet endormissement est le résultat d'un travail nocturne, qui s'est terminé à 6h45 du matin, un travail de longue haleine sur une loi importante et historique : la loi de transition énergétique. Importante car elle impactera de façon bénéfique le portefeuille des français-es, historique car elle envisage le nucléaire de façon différente en France.

Il s'agit là d'une nuit blanche, chacun sait qu'après une nuit blanche, tout être normalement constitué ressent une profonde fatigue. Mais tout être normalement constitué doit avoir vécu une nuit blanche pour en être la victime : et ce n'est pas le cas des député-es UMP ou FN, absent-es lors de ce travail.

Claude Askolovitch, journaliste sur Itélé, explique dans son édito du samedi matin, et la raison de la fatigue et la nécessité de ce travail :

J'ai croisé nos député-es au Conseil fédéral de ce week-end : elles et ils étaient bien crevé-es. Cécile Duflot m'a dit qu'elle ne pourrait venir à une réunion avec des militant-es le samedi soir, n'ayant dormi que quatre heures, qu'elle me demandait de passer sa demande d'excuses.

Mais en échange, pourrait-on avoir les photos des député-es UMP et FN dans la nuit de vendredi à samedi ? Sont-ils allé au cinéma, au restaurant ? Quelle est la couleur de la couette qui a recueilli leur sommeil tranquille de l'absent au travail ?

Une chose est sure : Monsieur le député européen aurait mieux fait de se taire... Tiens, et si nous allions examiner son assiduité et son travail à Strasbourg et Bruxelles ?

Paru initialement sur le blog jsherpin.fr

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.