Faudra-t-il à nouveau en passer par une révolution pour faire tomber l'oligarchie?

Chers humains de la planète Terre, pardonnez la vulgarité mais je le ré affirme, Le  Monde Se Barre En Couille.

Quel que soit le bord politique de nos décideurs, les erreurs se reproduisent et la mascarade se poursuit, plus rien ne vaut la peine d'être ecouté.

Nous sommes au bord d'un goufre très très profond et si rien n'est fait rapidement, la violence va à nouveau surgir, et pour une baguette de pain, les gens d'en bas, c'est à dire ceux qui souffrent, vont s'étriper.

Les coupables, certains détenteurs du pouvoir politique qui n'écoutent plus personne et qui décident sans connaissance de cause. Après Dieudonné qui reste présumé innocent fort heureusement, Valls va poursuivre sa petite traque de tout ceux qui ne sont pas d'accord. Attendez vous à une fronde sérieuse au terme de la nouvelle manif pour tous, où il va bien y avoir une petite occasion de poursuivre certains au nom de l'ordre publique, à une nouvelle danse mediatiforme sur fond électoraliste. Et oui, en 2014 l'éthique du journalisme n'existe pas.

La seule règle de certains qui chassent les sièges de pouvoir, c'est d'être d'accord avec les plus forts: c'est à dire le monde de l'argent. Nous arrivons malheureusement à la veille d'un risque fort, une nouvelle révolution qui forcément ne sera pas pacifiste, j'en ai bien peur. La bonne nouvelle, c'est que le secteur de la sécurité publique va recruter et du coup moins de chômage. Si les démunis ne sont pas rapidement pris en charge et préservés, le système va imploser car il faudra bien pour ces gens là trouver à manger plutôt que de crever de faim et de froid dans la rue. La mauvaise nouvelle, c'est qu'il va falloir trouver de l'argent pour agrandir les prisons, les commissariats, alors mêmes que les gardiens de prison eux-mêmes et les policiers n'en peuvent plus. L'heure est grave.

Alors j'appelle notre Oligarchie à jeter sincèrement l'éponge, à admettre que les français souffrent de plus en plus, que la pauvreté et le quart monde ne font que croître et qu'il suffit vraiment d'écouter tous ces dirigeants costard cravate et bedonnant. Cela suffit de couper la parole à ceux qui souffrent. Nos règles et valeurs sont pourtant bonnes si elles sont utilisées. Mes ces règles le pouvoir s'assoit dessus.

A cause de ces prétendument responsables qui défendent les valeurs de la république, ces valeurs humanistes disparaissent, c'est écœurant!

Alors pour la Liberté, l'Egalité, la Fraternité j'appelle à boycotter les prochaines élections et à faire des économies au cas où il faudrait quitter le pays avec femme et enfants. Le problème: pour aller où?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.