Valls, Dieudonné et Edwy Plenel

Bonsoir à tous les lecteurs potentiels...

Pour moi, l'heure est grave, très grave alors je respire....Respirons calmement et profondément pendant que l'atmosphère est encore inhalable. Grâce à Dieudonné, on s'approche encore un peu plus vers le grand décrassage de la République avec un risque potentiel d'une grande chasse aux sorcières, soutenue par la Loi, toujours plus de lois. En même temps que l'on consomme chaque jour un peu plus avec un peu moins, chaque jours on quémande des lois, chaque jour une nouvelle loi.

Edwy Plenel le sait, l'Homme hurle chaque jour un peu plus sa souffrance. Ce que dans le média commun l'on nomme le débat autour de Dieudonné n'est qu'un vacarme insupportable qui me laisse penser qu'il est désormais très difficile de traiter sérieusement des vraies questions. Des questions qui nous interpellent ou qui devraient faire réagir nos cerveaux avec calme, douceur et écoute de l'autre. L'humanité souffre et souffre gravement. L'humanité, en même temps qu'elle vieillit, elle s'effrite, se fragmente et peut-être disparaîtra.

L'Humanisme n'est même plus au cœur des principes qui guident l'autorité de l´Etat qui lui-même y met du sien à brandir la matraque de la censure à coup d'arrêtés préfectoraux qui ne ressemblent qu'à des tracts électoraux...C'est désolant, c'est un séisme. Quand on écoute les politiques de tout bord, on sent bien qu'il ne font qu'argumenter( quand il y a argument) la censure de Dieudonné, qu'en récitant rapidement les résumés approximatifs que leurs petits attachés ont bien voulu travailler le soir en rentrant du boulot.  C'est pitoyable, le débat serein et posé comme il doit être n'existe plus et malheureusement depuis longtemps. Il y a beaucoup à rattraper quand j'observe Valls gueuler comme un chien enragé affirmer l'autorité suprême d'une République qui ne représente plus grand chose. Valls, vient d'échouer comme un idiot, idiot car mal informé et idiot car manipulé par ses propres conseillers...

Alors mon Dieudonné, mon frère humain aggassé, ulcéré par ce système désespèrant par l'inculture de son peuple savamment entretenue par le média commun, Dieudonné, je te souhaite de tenir bon, de tenir longtemps car ils vont de pourrir de plus en plus fort. D'autres suivront...

Alors, c'est vrai que la tonalité hyperamplifiée par le média lui-même du thème soi disant anti sémite de ton spectacle avec ce malade de Faurisson comme bonne potiche de "l'infréquentabilité" en a énervé plus d'un, car cette habile stigmatisation médiatique persécute ces idiots de radicaux esprits étroits et interressés du CRIF et compagnie. Ces mêmes persécutés qui dès que quelqu'un prononce le mot juif vont tout de suite surveiller la moindre occasion pour balancer l'antisémitisme sur la table. C'est un problème. Alors si on t 'interdit parce que Valls est énervé, ignorant sur le fond du problème, tout ça à trois mois des élections municipales et que faudrait quand même passer à autre chose vite fait bien fait, alors, appliquons ces règles imbéciles pour tout le monde. Pour tous ces idiots identitaires...

Liberté, Égalité, Fraternité,...Alors, interdisons le CRIF et tous les imbéciles communautaristes! Effectivement, plutôt que de censurer les spectacles qui font marrer, Il faudrait plutôt s'interroger sur l'utilité de condamner le communautarisme affiché, militant et prosélyte.

Car n'oublions pas un principe simple, et pourtant crucial, celui qui se revendique comme chinois, juif, musulman ou belge avant d'affirmer et de s'affirmer comme un homme, est à l'origine de cette souffrance là, le racisme, la discrimination. Ceci est valable pour toi également Dieudonné. Je crois que tu le sais.

Car Faurisson sur scène comme une potiche, c'est plutôt les associations de malades d'Alzeimer qui devraient se plaindre. On ne montre plus aujourd'hui des malades déments en spectacle, c'est interdit par la Loi, sauf si le patient est consentant...Je tiens ici quand même à affirmer mon plus grand respect pour toutes les personnes malades et vulnérables, c'était de l'humour. Ceci écrit, je me méfie quand même car depuis la circulaire Valls, tout ceux qui voudront se marer un peu, il faudra qu'ils fassent gaffe de tous les côtés. Parce que la suite, cela pourrait devenir les primes à la délation...Putain...Je vous l'écris, il faut que nous, humains, peuple de la terre, il faut que l'on se pose et que l'on s'écoute, calmement,fermons nos télévisions, lisons des livres, discutons, lisons déjà les Droits de l'Homme et arrêtons de vouloir coller sa souffrance sur le dos de l'autre.

Alors à tous les imbéciles du moment, je vous embrasse et lisez un bon bouquin.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.