L'Oracle - le retour

https://youtu.be/4AJwNKcBu9Q

MARTIN ARMSTRONG, ancien conseiller financier richissime (3 billions de dollars), a mis au point un modèle informatique basé sur le nombre pi, et d’autres théories liées aux cycles, capables de prédire les tournants décisifs de la vie économique mondiale, et ce avec une précision frappante.

Au début des années 1980, il a fondé sa société de prospective et de conseils financiers — Princeton Economics. Ses analyses étaient très recherchées, par le monde entier. À mesure que sa réputation s’est renforcée, des banquiers New- Yorkais de premier plan l’ont invité à rejoindre “le Club”, pour les aider à mieux manipuler le marché mondial. Martin a refusé leurs invitations à plusieurs reprises. plus tard, cette même année (1999), le FBI a pris d’assaut ses bureaux, confisquant son modèle informatique, et l’accusant d’être à l’origine d’une arnaque à la Ponzi, s’élevant à trois milliards de dollars. S’agissait-il d’une tentative pour le faire taire et l’empêcher de dénoncer publiquement la véritable arnaque à la Ponzi que sont les dettes s’accumulant dans le monde entier depuis des décennies ? Armstrong prévoit qu’une crise des dettes souveraines va éclater dans le monde entier au 1er octobre 2015, une date qui constitue l’un de ces tournants décisifs, liés au nombre Pi, que son modèle informatique a déjà prévue de longue date... A SUIVRE

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.